Préposée aux bénéficiaires: une nouvelle formation débutera dès cet automne

Préposée aux bénéficiaires: une nouvelle formation débutera dès cet automne

Des élèves se sont prêtés à une démonstration lors de la conférence de presse.

Une nouvelle formation sera dispensée dès cet automne dans les quatre commissions scolaires de Chaudière-Appalaches en vue de former les prochains préposés aux bénéficiaires et auxiliaires familiaux, a annoncé le député de Beauce-Sud, Paul Busque, lors d’une conférence de presse le 24 avril à Lévis.

Basé sur des apprentissages accrues en milieu de travail ce programme, inspiré du modèle dual allemand, permettra aux élèves d’effectuer la moitié de leur formation professionnelle à l’école et l’autre moitié en stage, tout en étant rémunérés. Ainsi, sur les 870 heures de formation, 453 heures seront passées en centre de formation et 417 en milieu de travail. À noter que ce nouveau programme entraîne l’abandon des deux anciennes formations.

Attirer la main-d’oeuvre

Accueilli avec enthousiasme dans les secteurs de la santé et de l’éducation, ce nouveau programme appelé Assistance à la personne en établissement et à domicile (APED) est porteur d’espoir en ce qui concerne les enjeux de recrutement, note Cindy Gendron, représentante du CISSS de Chaudière-Appalaches.

300 postes à combler

Il faut savoir que la rareté de la main-d’œuvre sévit également dans ce champ d’activités. Pour répondre aux besoins, il y aurait plus de 300 employés préposés aux bénéficiaires et auxiliaires familiaux recherchés dans notre secteur sur les quelque 800 dans tout Chaudière-Appalaches. Ces employés sont formés pour travailler dans les hôpitaux, les CHSLD, les résidences privées pour aînées et les coopératives de services à domicile.

Stages rémunérés

En misant sur l’apprentissage accru en milieu de travail, dans le cadre de stages rémunérés, sans compter la possibilité de travailler à temps partiel, les autorités de l’éducation et de la santé de Chaudière-Appalaches estiment faire un pas dans la bonne direction.

«Les élèves arriveront avec une connaissance pratique du milieu du travail» note Charles-Henri Lecours, vice-président du Regroupement des commissions scolaires de Chaudière-Appalaches. En terminant, Mme Gendron affirme que cette formation aura des effets bénéfiques sur la cohésion et la stabilité des équipes de travail et du même coup sur le bien-être de la clientèle.

Subvention de 100 000$

Le député Paul Busque a annoncé que les quatre commissions scolaires se partageront une subvention de 100 000$ pour démarrer et promouvoir le nouveau DEP en Assistance à la personne en établissement et à domicile.

Le directeur général de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud, André Chamard, et le directeur du Centre de formation professionnelle de l’Envolée, Denis Pelletier, mettent tout en œuvre pour accueillir une première cohorte de 22 élèves en septembre.