René Laverdière souhaite demeurer maire de Saint-Adalbert

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
René Laverdière souhaite demeurer maire de Saint-Adalbert
René Laverdière occupe également le poste de préfet de la MRC de L'Islet.

En contexte d’élection municipale, M. René Laverdière annonce sa candidature au titre de maire de la municipalité de Saint-Adalbert, et ce, dans l’objectif de réaliser un sixième mandat. En poste depuis déjà 20 ans, M. Laverdière souhaite poursuivre les différents projets en cours au sein de la communauté.

Étant retraité, M. Laverdière souligne avoir beaucoup de temps à consacrer pour la municipalité. Il souligne notamment un investissement lié à la Taxe sur l’essence de près de 800 000$ pour le réseau routier ainsi que différents projets d’infrastructure prévus d’ici deux ans.

Entre autres, la remise à niveau du réseau des eaux usées. Il mentionne aussi les modifications apportées à la salle municipale, dont la réfection de la toiture, de l’extérieur ainsi que d’autres nouveautés. Grâce aux montants que la municipalité a réussi à obtenir, ce projet ne coûtera rien aux citoyens. Ces travaux devraient normalement débuter à l’automne.

« Je veux aussi regarder pour d’autres projets pour notre municipalité. J’ai encore le goût de faire avancer notre municipalité et l’on a une belle équipe, alors ça m’intéresse de continuer. »

M. Laverdière souligne également le projet d’accueillir de nouveaux arrivants et de nouvelles familles. « C’est ce qui nous tient à cœur aussi», lance-t-il.

Il spécifie que sa réflexion était claire et qu’il se sent prêt pour un autre mandat. Il acceptera donc de conserver le titre de maire, et ce, si la population le souhaite.

Toujours intéressé par la préfecture

En ce moment, René Laverdière occupe le poste de préfet de la MRC de L’Islet. Une fois les élections municipales terminées, une nouvelle table de maires sera formée. Ces élus devront choisir, le 24 novembre prochain, si M. Laverdière conservera son poste ou s’il y aura un nouveau préfet.

« À l’heure actuelle, je suis encore préfet. C’est sûr que je vais miser tout d’abord pour la mairie. Après, pour la préfecture, on verra au mois de novembre.  Mais, présentement, je suis encore préfet et j’éprouve encore du plaisir à faire ça. »

Ainsi confirme-t-il, s’il est réélu comme maire, il laissera les élus à la table décider de la future préfecture.

« On va voir rendu là! Si la table des maires a l’intention que je continue, c’est à eux de décider. Sinon, je vais travailler quand même, peu importe le niveau, je vais donner un coup de main et offrir ce que je peux faire avec mon expérience », ajoute-t-il.

Il dit qu’en cas de changement, il est prêt à aider le nouveau préfet en place.

Rappelons que les élections municipales se tiendront le 7 novembre prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires