Un modèle d’avant-gardisme: le CFER renouvelle sa certification Apple

Photo de Diane Gendron
Par Diane Gendron
Un modèle d’avant-gardisme: le CFER renouvelle sa certification Apple
La direction d’école, les enseignants et représentants de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud déploient la bannière qui fait du CFER une école certifiée Apple pour trois autres années.

Le Centre de formation en entreprise et récupération de Bellechasse (CFER) a de quoi se réjouir. Ses nombreux projets dans le domaine numérique lui ont permis de renouveler sa certification Apple pour la période de 2018-2021. À croire que les jeunes étudiants en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage reçoivent le vaccin de l’innovation et du leadership en entrant dans cette école.

Les sourires sur les visages des jeunes, lors de la cérémonie officielle qui se déroulait le 15 janvier à l’établissement, situé à Saint-Raphaël, en disaient long sur leur fierté d’avoir renouveler cette reconnaissance pour trois ans. Car, il faut se démarquer pour obtenir cette certification.

Le CFER de Bellechasse est la seule école publique au Canada à détenir l’accréditation Apple et la seule en Amérique du Nord avec une clientèle en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage. Au Québec, quatre écoles détiennent la certification Apple, les trois autres étant des institutions privées.

Robocup 2018

La participation d’un groupe d’élèves du centre au championnat du monde Robocup en juin 2018, après avoir remporté le championnat canadien, les conférences, les ateliers offerts par les enseignants, l’initiation des élèves à la programmation, et ce, avant même le dévoilement du Plan d’action numérique du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, ont incité Apple à renouveler la certification à l’établissement.

Et ce n’est pas fini

Bref, les projets numériques foisonnent. Il faut savoir que les élèves utilisent le IPad depuis six ans et qu’ils ont appris à programmer des robots, précise le directeur de l’école, Dany Ringuet, en poste depuis octobre dernier. «Cette approche numérique permet à nos élèves de se dépasser dans un environnement pédagogique stimulant» dit-il. D’ailleurs, après la cérémonie, les élèves donnaient différents ateliers pour le plaisir des invités.

Rappelons que le CFER est une école entreprise qui récupère les matériaux électroniques et qui affiche sa préoccupation pour l’environnement.

Pour conclure: retenons ces propos du président de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud, Alain Grenier. «Le CFER est plus qu’une école, c’est un centre de formation à la vie».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires