Un premier Salon du livre à Montréal… une expérience hors du commun!

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Un premier Salon du livre à Montréal… une expérience hors du commun!
Bianka Lemelin et Annie-Claude Lebel. (Photo de courtoisie)

Bianka Lemelin et Annie-Claude Lebel ont participé à leur premier Salon du livre  de Montréal lors de la fin de semaine du 25 novembre au Palais des congrès. Étant un événement annuel rassembleur pour les auteurs de partout à travers la province, il s’agissait d’une belle occasion pour les Magnymontoises de présenter leurs écrits et de réseauter avec les professionnels du milieu.

Mme Lemelin a réalisé une séance de dédicaces, notamment avec sa série « Vérité et conséquences » des éditions Victor et Anaïs, alors que Mme Lebel a eu la chance d’assister à cinq séances en compagnie de sa maison d’édition l’Envolée, le vendredi et le samedi, avec son roman «Les Drôles d’idées d’Élodie D. ».

Rappelons que celles-ci ont toutes deux publié leur premier roman au cours de la dernière année. L’une souhaite sensibiliser les jeunes à l’intimidation, alors que l’autre désire conscientiser les jeunes au sentiment d’isolement que peuvent ressentir les personnes âgées.

Mme Lebel lors d’une séance de dédicace. (Photo de courtoisie)

Les deux Magnymontoises ont été impressionnées par la popularité de l’événement et du grand espace qu’offrait le Palais des congrès. « C’est immense! C’est presque un labyrinthe!», relate Mme Lemelin. « Il y a une effervescence au Salon du livre de Montréal! », décrit Mme Lebel qui confirme que l’espace disponible offre une visibilité à plusieurs auteurs. Les passionnés de lecture étaient bien présents et prêts à en apprendre davantage sur les livres offerts.

Mme Lebel affirme qu’elle va s’en souvenir longtemps de son premier Salon, qu’elle a pu échanger sur place avec des parents et enfants de tout âge. « C’était une belle première expérience. J’ai rencontré beaucoup de personnes avec mon roman jeunesse et avec mes petits livres d’apprentissage à la lecture. Il y a plusieurs parents qui en ont acheté à leur enfant».

Mme Lemelin indique, quant à elle, que sa présence au Salon lui a permis de vendre tous les premiers tomes de sa série qu’elle avait en main, soit près de 20 livres. « Ils sont partis comme des petits pains chauds! J’étais contente parce que je ne savais pas à quoi m’attendre. »

Notons qu’après avoir étudié à la même école secondaire, le duo a pu renouer des liens d’amitié en écrivant leur premier roman.

Mme Lemelin. (Photo de courtoisie)

Un rêve qui se réalise

C’est un rêve qui se réalise pour les deux femmes qui, toutes jeunes, s’imaginaient déjà à la place des auteurs sur place. Un moment fort pour Mme Lemelin est survenu lorsqu’une petite fille a pris son courage à deux mains afin de demander à l’auteure comment elle avait réussi à publier son livre. « On voyait que c’était son rêve elle aussi d’être à ma place et de voir ses écrits publiés. (…) Je lui ai dit que si elle y croyait fort, ses rêves allaient pouvoir se réaliser. »

Mme Lebel garde de bons souvenirs du temps où elle avait visité le Salon en compagnie de sa famille alors qu’elle était toute jeune et qu’elle rêvait de devenir auteure. « Je trouvais spécial de dire que les enfants présents devaient avoir le même sentiment, mais maintenant c’est moi qui suis de l’autre côté du miroir. »

Elles ont profité de l’événement pour faire du réseautage auprès d’autres auteurs qui vivent la même réalité ainsi qu’avec les blogueurs présents afin d’entraîner d’éventuelles collaborations.

De belles rencontres
Ces séances leur ont permis d’entretenir plusieurs conversations avec les familles présentes. Une dame a d’ailleurs mentionné sur la page Facebook de Mme Lemelin qu’elle a été le coup de cœur de sa fille lors du Salon. «C’était vraiment enrichissant comme moment! » Mme Lebel a, quant à elle, rencontré une famille dont l’enfant de six semaines s’appelle Élodie, tout comme le personnage principal de son roman. Elle porte en plus un nom de famille commençant exactement par la même lettre. Un moment particulier qu’elle a bien apprécié.

À l’heure actuelle, Mme Lemelin travaille sur un recueil de contes pour enfants. Tous les profits de la vente iront à l’organisme Soleil des Orphelins. Plusieurs idées lui sont venues en tête pour l’écriture d’un autre livre. Mme Lebel indique que son deuxième tome sortira prochainement et qu’elle débute présentement l’écriture d’un troisième.

Il sera possible de rencontrer les deux auteures lors d’une séance de signature à la librairie Livres en tête le samedi 10 décembre, de 13 h à 16 h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires