Une analyse à saveur d’omble de fontaine

Journal L'Oie blanche
Une analyse à saveur d’omble de fontaine
Les travaux ont débuté en juin.

Pour le bien être de l’omble de fontaine, depuis juin trois organismes de bassin versant (l’OBV de la Côte-du-Sud, l’OBV du Fleuve Saint-Jean et le Conseil de bassin de la rivière Etchemin Lévis-Est) ont entrepris de caractériser, sur leur territoire, l’état actuel des traverses de cours d’eau en forêt publique.

Du même coup, ils réalisent une caractérisation de l’habitat du poisson pour assurer le maintien et la protection de l’omble de fontaine, plus communément connu sous le nom de truite mouchetée. Selon les experts en la matière, ce poisson est un gage de qualité du milieu aquatique, car il exige un habitat de qualité.

La présence de l’omble de fontaine est observée dans les forêts publiques de la région, note Bruno Fortin, chargé du plan directeur de l’eau à l’OBV de la Côte-du-Sud. «Ce sont près de 400 traverses de cours d’eau qui seront caractérisées et plusieurs inventaires de poissons réalisé» a indiqué M. Fortin dans un communiqué de presse émis le 30 juillet.

Les cours d’eau en forêt

Les cours d’eau dans les forêts aménagées sont aussi susceptibles de subir une dégradation de leur habitat aquatique. Dans ce milieu, la cause principale est liée au réseau routier qui cause de l’érosion, du transport de nutriments et de sédiments vers les cours d’eau. D’où l’importance d’assurer une bonne gestion de ces infrastructures, dont les traverses de cours d’eau. Une gestion efficace doit se baser sur une meilleure connaissance du territoire permettant ainsi d’émettre des recommandations pour la voirie forestière.

En réponse à un enjeu soulevé par la Table de gestion intégrée des ressources et du territoire (Table GIRT) de la région de Chaudière-Appalaches, soit d’assurer le maintien et la protection des espèces et des habitats, les trois organismes ont développé ce projet conjoint.

Le financement provient de la Fondation de la faune du Québec, via son programme pour l’amélioration de la qualité des habitats aquatiques (AQHA), par la table GIRT, via une enveloppe du programme d’aménagement durable des forêts 2018-2021 (PADF) du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), et par les trois OBV. L’équipe est composé de trois professionnels provenant des trois OBV. (LOB)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de