Une première mairesse en 127 ans à Saint-Marcel

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Une première mairesse en  127 ans à Saint-Marcel
Mélanie Bourgault. (photo de courtoisie)

Mélanie Bourgault a été élue par acclamation à titre de mairesse de la municipalité de Saint-Marcel. Elle a pris la décision de se présenter puisqu’elle a la santé et la vitalité de son village à cœur. Originaire de Saint-Marcel, elle mentionne avoir plusieurs idées de projets en tête pour améliorer la municipalité et contribuer au bien-être des citoyens.

Mme Bourgault a réalisé du bénévolat durant plusieurs années dans divers comités. Elle a déjà été présidente du comité des loisirs et a occupé le poste de présidente des Fêtes du 125e de Saint-Marcel de 2019. Elle a par ailleurs été conseillère de 2009 à 2017 au sein de la municipalité. Elle mentionne avoir adoré l’expérience. Mère de trois jeunes enfants, Mme Bourgault est enseignante à temps plein à l’école secondaire Louis-JacquesCasault. Avec toute son expérience, elle croit être en mesure de bien comprendre les besoins des familles et des citoyens de Saint-Marcel.

D’ailleurs, Mme Bourgault affirme avoir toujours des idées et des projets en tête pour rendre le village plus attrayant et plus attractif.

« Je ne voudrais surtout pas promettre des choses que je ne pourrais tenir, mais il y a une chose que je puisse dire, c’est que je ferai toujours de mon mieux, dans l’intérêt de la population marcelloise. J’ai été agréablement surprise par les gens qui ont décidé de s’impliquer comme conseiller/conseillère. J’ai bon espoir que nos discussions seront constructives et qu’on pourra faire avancer les choses tous ensemble. Après tout, être mairesse c’est aussi d’être à l’écoute de ses citoyens et travailler à se donner les moyens pour accomplir des projets rassembleurs et signifiants pour l’ensemble de la population », mentionne-telle.

Tous les postes ont été comblés sans opposition. Il s’agit d’un conseil totalement nouveau, à l’exception d’un seul candidat qui demeure en poste pour un prochain mandat, soit Jacques Morin.

Une première femme à titre de mairesse
Après sa proclamation d’élection, plusieurs lui ont fait réaliser qu’elle sera la première mairesse à avoir été élue et même à s’être présentée en 127 ans d’histoire au sein de la municipalité.
« J’avoue que je n’y avais pas pensé en posant ma candidature, mais je crois sincèrement qu’en 2021, il était grand temps que Saint-Marcel franchisse le pas et je suis fière de pouvoir être la première. En espérant que cela puisse donner le goût à pleins d’autres femmes de s’impliquer en politique municipale», conclut-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires