Croteau, Langlois, Thibault et Brisebois élus par acclamation

Photo de Eric Maltais
Par Eric Maltais
Croteau, Langlois, Thibault et Brisebois élus par acclamation

Jessy Croteau, Marc Langlois, des conseillers sortants, de même que Mireille Thibault et Gabrielle Brisebois ont été élus par acclamation pour un mandat de quatre ans comme conseiller municipal à la Ville de Montmagny, tandis qu’à la mairie et dans deux districts additionnels, il y aura élection le 7 novembre prochain.

Voilà la conclusion qu’il faut tirer à la suite de la fin de la période de mises en candidature, ce vendredi, sous le coup de 16h30.  « La présidente d’élection, MKarine Simard, peut donc confirmer que les citoyens de tous les districts sont appelés aux urnes puisque le poste de maire a reçu plus d’une candidature », a-t-on écrit dans le communiqué de presse faisant état de la situation.

À la mairie, l’actuel détenteur du siège Bernard Boulet se mesurera à l’ex-conseiller municipal Marc Laurin, qui avait perdu sa course à la mairie contre feu Rémi Langevin, il y a quatre ans.

À peine une heure après l’annonce, M. Laurin y allait d’une première sortie publique par voie de communiqué: « Je me réjouis de la qualité des personnes élues par acclamation en vue du prochain conseil de Montmagny, et souhaite une campagne constructive à toutes les autres engagées, a-t-il affirmé.  Je suis convaincu que ces personnes profiteront de cette période pour tout de même aller échanger avec les citoyens de leurs districts », a-t-il ajouté, au sujet des candidats déjà couronnés. Quant à lui, il présentera son équipe de campagne la semaine prochaine.

Dans le district 3, l’avocate Michelle Bernard se mesurera à l’homme d’affaires Marc Couillard tandis que la conseillère sortante Sylvie Boulet fera face à Alain Proulx, un candidat qu’elle avait défait en 2017, dans le district 5.

Commission de révision

Comme tous les districts seront appelés aux urnes en raison de l’élection au poste de maire, la liste électorale devra être révisée en totalité. Pour ce faire, la Commission de révision siégera à l’hôtel de ville le 18 octobre de 10 h à 13 h et de 14 h 30 à 17 h 30 ainsi que le 19 octobre de 14 h 30 à 17 h 30 et de 19 h à 22 h, explique-t-on dans le communiqué.

Me Simard a aussi rappelé qu’il est de la responsabilité des citoyens de s’assurer que leur nom figure sur la liste, d’apporter des corrections à leur inscription si nécessaire ou de demander une radiation d’inscription erronée pour pouvoir voter. Deux possibilités s’offrent d’ailleurs à l’électeur pour exercer son droit de vote, soit le 7 novembre, de 9 h 30 à 20 h, à l’école secondaire Louis-Jacques-Casault, ou par anticipation au même endroit, le 31 octobre, de 9 h 30 à 20 h. Il est aussi du devoir du citoyen de connaître son district.

Les MRC

Dans la MRC de Kamouraska, où il y a élection avec un vote populaire, deux candidats ont posé leur candidature pour le poste de préfet. Il s’agit de Louis-Martin Hénault et Sylvain Roy qui souhaitent obtenir le poste à la suite du retrait d’Yvon Soucy.

Dans les MRC de Montmagny et de L’Islet, la préfecture se décidera par un vote des maires après les élections de novembre. Mais la préfet de la MRC de Montmagny, Jocelyne Caron, devra d’abord lutter pour conserver  son poste de mairesse à Cap-St-Ignace puisque Sylvain Frégeau a déposé sa candidature.

Quant à la MRC de l’Islet, le préfet René Laverdière, maire de St-Adalbert, a été élu par acclamation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires