Dissolution de la Société de développement économique de Montmagny

Photo de Marie-Eve Picard
Par Marie-Eve Picard
Dissolution de la Société de développement économique de Montmagny
Le conseiller Marc Langlois.

Coup de théâtre, ce soir le 24 février à l’assemblée régulière du conseil de ville de Montmagny, alors qu’une résolution imprévue a fait sursauter la quinzaine de citoyens présents dans la salle. L’administration du maire Rémy Langevin a annoncé la dissolution de la  Société de développement économique de Montmagny (SDÉ).

Cette résolution visait en effet à remercier les administrateurs de leur actuel mandat, une nouvelle qui doit leur être officiellement annoncée lors de leur prochaine rencontre prévue mardi matin..

Présente dans la salle, la citoyenne Krystel Mondor a profité de la période de questions pour tenter d’avoir des précisions sur cette annonce. Le maire Rémy Langevin a aussitôt dirigé la question vers le conseiller et pro-maire Marc Langlois qui a rétorqué: « Vous comprendrez que les administrateurs de la Société de développement économique ne sont pas encore au courant. On les rencontre demain matin à la première heure et un communiqué de presse sera émis.  Ensuite,  on sera en mesure de répondre à toutes les questions. Par respect pour le conseil d’administration, on va attendre à demain pour les informer de la situation. »

Mme Mondor a renchéri : « Si je comprends bien, ce n’est pas dans la suite du fonctionnement avec Communications régionales Montmagny, la MRC et la Ville? »

Sans vouloir donner d’autres commentaires, M. Langlois a simplement noté que la situation actuelle n’était pas reliée du tout.

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Jean-François Boulet Recent comment authors
  S’abonner  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Jean-François Boulet
Guest
Jean-François Boulet

Félicitations Mme Picard, vous avez fait votre travail de journaliste. C’est exactement ce qui s’est passé à la réunion du conseil municipal. Ce n’est pas une nouvelle non validée tel qu’il a été mentionné à CMATV ce matin. Ce qui se dit lors des séances du conseil municipal est d’ordre public et il est du devoir de tout bon journaliste de diffuser la nouvelle.