Faire la différence… dans les entreprises d’ici!

Photo de Marie-Eve Picard
Par Marie-Eve Picard
Faire la différence… dans les entreprises d’ici!
La classe de formation à l'autonomie de l'école secondaire Louis-Jacques-Casault.

« Je suis différent… je fais la différence! »

Voilà le slogan imprimé sur le t-shirt que portaient fièrement à mon arrivée les 13 élèves de la classe de formation à l’autonomie (CFA) de l’école secondaire Louis-Jacques-Casault. Il s’agit de ces jeunes présentant une déficience intellectuelle de moyenne à sévère, qui ont l’habitude de faire surface dans l’actualité locale en menant de front des projets pour le moins inattendus. Aujourd’hui, l’équipe du CFA était très fière d’exposer au Journal sa récente innovation en termes de projet d’aide communautaire.

Un simple geste devient une nécessité

Dans le contexte de la pandémie, Marie-Claude Côté, enseignante et Camille Blanchet, éducatrice spécialisée cherchaient une façon d’amener les élèves à aider leur prochain. « On s’est rendu compte qu’avec la COVID, nos entreprises ont beaucoup de difficultés au niveau de la rareté de main d’oeuvre, en plus des départs du personnel en maladie. On a donc eu l’idée de faire de la sous-traitance pour eux! »  Une solution gagnante qui régularise par la même occasion les périodes de stage des jeunes. « Pendant environ 60 minutes chaque jour, les élèves se mettent fièrement à la tâche qui leur a été attribuée pour aider concrètement nos entreprises locales » précise Mme Côté. Le projet maintenant enclenché depuis un mois a suscité l’intérêt de trois PME de Montmagny.

Un accueil favorable

C’est avec grand plaisir que l’entreprise OK Pneus André Ouellet a accepté de leur attribuer un premier mandat, en leur faisant parvenir pas moins de 3 000 valves pneumatiques. La tâche demandée consiste à dévisser chacun des embouts et retirer le petit ressort se trouvant à l’intérieur. Une opération très simple… qui accentue grandement la rapidité d’exécution des employés lors d’un changement de pneu. Contacté plus tôt cette semaine, le propriétaire Frédéric Ouellet exprimait les raisons de son engagement: « Mon garçon fait partie du CFA, je suis donc particulièrement touché par la cause. Je tenais aussi à  aider à changer leur routine et leur montrer qu’ils sont capables de faire de grandes choses. » M. Ouellet confirme que ces manipulations contribuent réellement à augmenter l’efficacité de son entreprise. « Le pneu gonfle en 10 secondes, comparativement à 30 secondes lorsque le ressort se trouve à l’intérieur de la valve. »

Deux autres entreprises de Montmagny bénéficient également de ces services de sous-traitance. Il s’agit de l’entreprise adaptée Formaca, dont la mission s’apparente à celle du CFA, soit favoriser l’intégration socioprofessionnelle de personnes ayant des limitations physiques ou intellectuelles. « On a su qu’elle avait beaucoup de contrats à faire, mais qu’elle manquait de ressources pour respecter les échéances » souligne Mme Blanchet. Le grossiste Jacques Lemieux a également accepté ce service de sous-traitance. Les tâches consistent à l’ensachage par exemple, ou l’étiquetage de sacs de bonbons.

Des citoyens actifs

Le CFA démontre ainsi sa volonté de s’intégrer dans la communauté et prouve une fois de plus que la déficience intellectuelle ne constitue aucunement une barrière lorsque vient le temps d’aider son prochain. À l’heure d’écrire ces lignes, les jeunes avaient réalisé pas moins de 22 000 exemplaires en trois semaines de production. « C’est une très grande valorisation pour eux » souligne l’enseignante. Avant la pandémie, le groupe menait plusieurs autres projets d’intégration tels des animations d’ateliers en partenariat avec les garderies de la région ou encore avec l’école primaire Beaubien, en intégration à la technologie. Dernièrement, les jeunes s’étaient également initiés au tricot à la main et vendaient des foulards au profit de la Maison de secours La Frontière. Ce ne sont là que quelques exemples de nombreuses initiatives qui font rayonner la classe de formation à l’autonomie de l’école Louis-Jacques-Casault.

 

Voici le reportage vidéo:

Entrevue Journal L’Oie Blanche – CFA – YouTube

 

Voici la petite vidéo qu’à envoyé Frédéric Ouellet d’OK Pneu André Ouellet aux jeunes de la CFA:

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fabienne Leblanc
Fabienne Leblanc
10 mois

Félicitations aux entreprises de la région qui collaborent à ce projet