Le Marché virtuel: un tremplin pour les produits locaux!

Photo de Marie-Eve Picard
Par Marie-Eve Picard
Le Marché virtuel: un tremplin pour les produits locaux!

Faute de moyen financier, Terra Terre Solutions Écologiques a dû prendre une pause depuis mai dernier. L’organisme, fondé en 2008 à la suite d’une initiative citoyenne dans la MRC de L’Islet, n’a eu d’autre choix que d’abolir le poste à la direction générale et cesser temporairement ses activités.

Le Marché virtuel L’Islet-sur-Terre figure parmi ses plus grandes réalisations. Il s’agit d’un site web où il est possible de commander une grande variété d’aliments de qualité, cultivés et transformés par des gens d’ici. Les produits achetés sont ensuite livrés au point de chute le plus près du domicile du client. Aucun minimum d’achats n’est requis.

Alors que ce service s’est abruptement arrêté lors de la suspension de l’organisme parrain, voilà qu’un groupe de citoyens refusent de voir s’éteindre ainsi l’aboutissement de plusieurs années de travail et décident de reprendre le flambeau. Juillet marque donc la renaissance du Marché virtuel L’Islet-sur-Terre. Bientôt, les gens pourront découvrir plusieurs changements qui cibleront davantage les besoins de la clientèle, chiffrée autour de 150, réguliers et occasionnels. Une dizaine d’agriculteurs se joignent au mouvement bénévole, chapeauté par Serge Dutil, agronome, et Élise Massuard, agente de développement à la MRC de L’Islet, afin de se diviser les tâches pour la relance du marché.

« On trouve important de s’impliquer pour garder ce service ouvert. Le carnet est quand même bien rempli; le web est un très bon marché potentiel et nous désirons l’exploiter davantage… » -Antoine Taschereau, producteur et membre

Améliorations

L’amélioration de la boutique en ligne demeure prioritaire. Prochainement, l’organisation désire opérer sa plateforme et devenir autonome afin de minimiser les frais d’opération. De plus, elle souhaite simplifier le mode de paiement en rendant le site transactionnel.

Le nouveau Marché virtuel L’Islet-sur-Terre espère ouvrir divers points de chute dans la MRC, similaires à ceux déjà en place à Saint-Jean-Port-Joli, Saint-Roch-des-Aulnaies, Sainte-Louise et Montmagny chez Grandeur Nature. Le territoire Montmagny-Sud est présentement ciblé, comme celui de Saint-Paul-de-Montminy. Les dirigeants  réfléchissent sur la façon de déployer leur réseau de distribution, notamment sur le comment alimenter les dépanneurs et aussi quelques grosses entreprises. L’objectif: accommoder les gens et les sensibiliser à la consommation  locale.

Des saveurs d’ici

Le Marché virtuel invite les producteurs de Montmagny -L’Islet de tous les domaines: maraîchers, laitiers, boulangers, artisans. à joindre le mouvement. La variété est déjà notable. On y retrouve plus de 500 produits tels viandes, volailles, fruits, légumes, farine, céréales, chocolats, cafés, thés, tisanes, fromages, champignons, charcuteries… Des tonnes d’aliments frais ou transformés et aussi des repas complets. Sans parler des produits biologiques, ménagers, des huiles essentielles…

« À partir de notre appareil intelligent, on peut faire notre épicerie et on nous apporte des viandes fraîches qui proviennent d’animaux élevés naturellement, des champignons succulents cueillis dans notre forêt, des légumes croquants récoltés dans un jardin à quelques pas de chez nousC’est LA façon simple de consommer localement.  « -Antoine Taschereau

Santé!

L’agriculture locale demeure naturelle. Elle requiert peu ou pas de d’agents nocifs vue son gabarit de production. Consommer des produits d’ici est non seulement bon pour la santé mais l’est aussi pour celle de notre économie locale et celle de la planète. Prioriser l’achat local a un impact tel que vous aidez des entreprises et des familles à survivre sur la Côte-du-Sud. De plus, vous limitez le transport de vos aliments à moins de 30 km de votre assiette, soit un effet considérable pour l’environnement!

Plan de relance

L’organisme Terra Terre effectue une étude de marché et travaille activement pour le développement d’un nouveau plan d’affaires, conjointement avec les deux MRC. Les membres désirent repartir avec de nouvelles moutures et trouver le financement pour le maintien de leurs activités. La mission première de l’organisme vise d’abord  à mobiliser les citoyens des MRC de Montmagny-L’Islet vers un développement durable, en initiant des solutions écologiques.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de