Mathieu Rivest candidat de la CAQ

Photo de Eric Maltais
Par Eric Maltais
Mathieu Rivest candidat de la CAQ
Mathieu Rivest, lors de la réception d'un honneur.

Mathieu Rivest, directeur général du Camp musical de St-Alexandre-de-Kamouraska, représentera la Coalition Avenir Québec (CAQ) pour la circonscription de la Côte-du-Sud aux élections du 3 octobre prochain.

François Legault, chef de la CAQ et premier ministre du Québec, a effectué cette annonce par le biais d’un communiqué de presse, ce samedi matin. Cette annonce lui a permis de réagir rapidement à la virulente sortie publique effectuée ce vendredi sur la Côte-du-Sud par le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, en tournée dans le comté. M. Duhaime avait affirmé que M. Legault prenait cette circonscription pour acquise alors qu’elle était la seule parmi les 125 au Québec à ne pas avoir encore de candidat en vue des élections, à la suite du départ de Marie-Eve Proulx, annoncée lundi dernier.

Dans le communiqué de presse, la CAQ écrit : « Que ce soit comme gestionnaire, pédagogue, musicien, chef d’orchestre ou bénévole, Mathieu Rivest est investi dans la circonscription de Côte-du-Sud depuis plus de 25 ans. À titre de directeur général du Camp musical, il a récemment reçu le prix Maître d’œuvre 2022, remis par l’Industrie des camps du Québec, en reconnaissance de son expertise en gestion culturelle. En plus d’assurer sa direction, il enseigne la musique au Cégep La Pocatière depuis 18 ans et a assumé, en 2019, la direction par intérim du Centre d’études de Montmagny. Détenteur d’une maîtrise en éducation musicale de l’Université Laval, il a participé à des stages de perfectionnement en Europe et a reçu diverses formations en gestion des ressources humaines, matérielles et financières. »

Mathieu Rivest a aussi été récompensé pour ses implications dans son milieu : boursier à deux reprises du Fonds du Bas-Saint-Laurent pour les arts et les lettres, décerné par la Conférence régionale des Élus, le Conseil de la Culture Bas-Saint-Laurent ainsi que le Conseil des arts et des lettres du Québec, il a de plus été nommé « Patriote de l’année » et « Personnalité touristique » du Bas-Saint-Laurent. À la présidence de la campagne majeure de financement de la Salle André-Gagnon de La Pocatière, tous ont salué son travail acharné et sa grande passion.

M. Legault cite : « Profondément enraciné dans la région, Mathieu a la culture tatouée sur le cœur, de plus, l’éducation est une préoccupation constante pour lui. Il sera un atout pour notre équipe en matière de culture et d’identité. Son engagement auprès des jeunes et des citoyens fait de lui un candidat idéal pour représenter la circonscription de Côte-du-Sud. »

Quant au principal intéressé, il a déclaré : « Si j’ai décidé de me lancer en politique, c’est parce que c’est un prolongement de mon parcours professionnel et de mes implications sociales. De pouvoir soutenir les gens de Côte-du-Sud, endroit que j’adore et qui m’habite, d’aller porter leurs voix à l’Assemblée nationale, pour faire connaître leurs enjeux, cela me motive énormément. »

Mathieu Rivest est le conjoint de la directrice du bureau de Bernard Généreux, Annie Francoeur. Cette situation pourrait expliquer la rumeur qui disait que le député fédéral avait réfléchi à la possibilité de réorienter son choix politique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires