20 avril 2024

L’Everest au sommet de son art

C’est avec une attaque explosive que l’Everest a réussi à l’emporter par la marque de 8-2 face aux Titans de Princeville, vendredi soir. L’équipe de la Côte-du-Sud se battait pour la première position au classement général. Les quelques 375 spectateurs ont pu assister à un duel très physique qui mettait la table pour les séries.

Avant la rencontre, l’organisation de l’Everest a rendu hommage à ses joueurs de 20 ans. C’était pour eux le dernier match de saison régulière de leur carrière. L’équipe a célébré le gardien Gabriel Boissonneault, les attaquants Julien Hébert, Elliot Lavoie et Alexis Côté, ainsi que les défenseurs Émile Côté et Tristan Laflamme.

L’entraîneur-chef de l’Everest, Simon Labrecque, mentionne qu’il a pu compter sur un très bon noyau de vétérans tout au long de la saison « Nos 20 ans ont été exceptionnels pour nous cette année. L’an passé ça avait été un peu plus difficile à ce niveau-là ».

L’Everest a su imposer un style de jeu très rapide dès le début du match. L’équipe locale a su capitaliser sur ses deux premiers avantages numériques avec des buts de Thomas Bégin et de Dan Chrétien. Quelques minutes après, c’est encore Thomas Bégin qui a déposé la rondelle dans le filet avec une magnifique feinte pour déjouer le gardien adverse.

Cette nette domination de la Côte-du-Sud est venue déranger les joueurs de Princeville. L’équipe adverse a multiplié les coups d’épaules et les insultes, mais les joueurs de l’Everest ont su rester disciplinés.

Le second vingt a très mal commencé pour l’équipe locale. Deux pénalités en début de période de la part de l’attaquant Félix Riverin. Le jeune William Leonard a réussi à marquer le premier but de son équipe avec un retour de lancer assez chanceux.

Ce but est venu fouetter la troupe de la Côte-du-Sud. Les joueurs ont suivi le plan de match de l’entraineur-chef, Simon Labrecque, « On voulait s’assurer de jouer de la bonne manière, d’avoir du tempo et du momentum ». Le talentueux Dan Chrétien a enfilé son second but du match en avantage numérique. Le numéro 13 a complété un très beau jeu de passe mené par Julien Hébert et Félix Riverin.

Son coéquipier, Félix Doyon, est venu ajouter à la marque avec un jeu individuel pour donner une avance de 5-1 à l’équipe locale.

La dernière période a commencé avec un but de la part du défenseur de l’Everest, Antonio Baldassarre. Ensuite, l’agitateur des Titans, David-Alexandre Coulombe, est venu mettre son grain de sel dans la partie avec de violents coups de poings au visage de son adversaire. Le jeune joueur de Princeville a ensuite été expulsé et a écopé d’une pénalité de six minutes.

Il n’en fallait pas plus pour l’Everest qui a compté trois buts pour scellé l’issu du match par la marque de 8-2.

Mission accomplie pour Simon Labrecque « On voulait vraiment finir la saison de la bonne manière ».

L’Everest fera face aux Rangers de Montréal-Est au premier tour des séries éliminatoires. La série débutera le vendredi 15 mars du côté de l’aréna de Montmagny.