Pavillon multifonctionnel : pourquoi l’urgence d’agir?

Photo de Eric Maltais
Par Eric Maltais
Pavillon multifonctionnel : pourquoi l’urgence d’agir?
Une vue de l'arrière du futur pavillon multifonctionnel.

Voilà, les dés sont jetés, la Ville de Montmagny a présenté son projet de pavillon multifonctionnel de 3,15 M $ vendredi dernier devant la presse et un auditoire conquis. Selon le maire Rémy Langevin et le directeur général Félix Michaud, la dépense qui aura un impact sur le budget 2020 est de 1,5M $, puisée à partir du plan triennal d’immobilisations qui oscille entre 3 et 3,5M$.
Montmagny fait cavalier seul dans l’aventure. Ni le gouvernement provincial, ni le fédéral n’ont pris d’engagement quant au versement d’une subvention. Ainsi, le tandem Langevin-Michaud a décidé que, coûte que coûte, il faut redonner l’accès au fleuve Saint-Laurent à la population. Cette volonté d’agir répond à un souhait exprimé depuis 2008 (par l’administration de Jean-Guy Desrosiers) alors qu’un sondage de la firme Léger et Léger mené auprès de 1000 répondants montrait une population favorable à la prise en charge de ce secteur par un gouvernement municipal, au détriment d’un promoteur privé, dans une proportion de 71%.

Oui, le Centre des migrations est situé sur un superbe terrain à potentiel intéressant qui peut permettre une signature permettant à Montmagny de se démarquer, tel que le prétend M. Michaud. Ce dernier rappelle d’ailleurs que trois terrasses mettant en valeur de superbes paysages y ont été aménagées en 2010 et 2011. Il y a eu la tour d’observation en 2013 puis l’ensemble des aménagements effectués aux terrains de camping entre 2014 et aujourd’hui. Ce site de villégiature a obtenu cet été une reconnaissance 5 étoiles de la Fédération québécoise du camping et caravaning (FQCC) et est titré parmi les deux plus beaux sites en 2019 au Québec. Ces espaces verts sont magnifiques, il reste à décider comment développer l’avenir en y implantant un pavillon multifonctionnel.

La présentation de ce complexe, dont le design relève de la firme d’architectes DG3A, a été faite vendredi dernier. Pour résumer, disons que le hall d’entrée est reconfiguré pour devenir une aire de rencontre avec un espace pour tenir un cocktail, le théâtre est revu et réaménagé et une salle multifonctionnelle pouvant accueillir jusqu’à 300 personnes sera érigée. Le côté fleuve est vitré, donnant une vue surplombant le majestueux Saint-Laurent (voir la vidéo).

Financement et coûts
Le questionnement soulevé en ville demeure : pourquoi faut-il agir si vite pour réaliser ce projet? La Ville devait hier soir (lundi) adopter un avis de motion annonçant la publication du règlement d’emprunt. Les opposants, s’il y a lieu, pourront se manifester d’ici la mi-décembre. Par la suite, la Ville veut donner le mandat de concrétiser les plans et devis d’ici la fin mars et donner le contrat de construction pour que le tout soit finalisé à l’aube du 375e anniversaire de fondation de Montmagny.

Lors de la période de questions, Mireille Thibault, aujourd’hui du Centre d’aide aux entreprises, une organisation financée par le gouvernement fédéral, a tenu à mettre en garde les élus. Étant active au sein des deux paliers de gouvernement au cours des 15 dernières années, elle a pris soin d’aviser que la Ville, à partir du moment où une pelletée de terre sera soulevée, ne pourra recevoir de subventions des gouvernements. Alors pourquoi ne pas attendre des engagements avant de procéder? La ministre Marie-Ève Proulx a aussi clairement affirmé, le mois dernier, qu’elle souhaitait une consultation publique. Pourquoi ne pas attendre?

Quant aux frais de fonctionnement, soit le point soulevé par le conseiller dissident Yves Gendreau, la Ville soutient que le Centre des migrations actuel coûte 34 000$ en entretien, que le nouveau coûtera 70 000$ mais que le gestionnaire de ce site, la Société de développement économique (SDÉ), ira chercher 36 000$ pour combler la différence.

Isabelle Normand, directrice de la SDÉ, a affirmé que son organisation a amorcé des démarches envers des partenaires en fonction d’un plan de commandites et a affirmé en conférence de presse qu’il n’y aura pas de référendum, en réponse à une questions des journalistes, parce que des gens d’affaires embarqueront.

Mais quels seront les frais de financement du règlement d’emprunt? Combien coûteront les frais d’aménagement des stationnements à venir et des aménagements extérieurs? Est-ce que les gestionnaires de la SDÉ administreront ce complexe bénévolement? Où est la présentation publique aux citoyens que le maire Langevin avait promise sur les ondes de CMATV? Si le projet peut s’échelonner sur une période de dix ans, quelles sont les étapes à venir quant à leur réalisation et quel en sera le coût total?

Dans un autre ordre d’idées, est-ce que le prochain budget municipal, qui sera déposé au cours des prochaines semaines, comprendra une augmentation de taxes? Il est clair que les membres du conseil connaissent aujourd’hui les grandes lignes du prochain budget. On entend déjà dire que les contribuables paient trop de taxes par rapport aux services rendus. Mais 1,5 M$ des 3,15 M$ doit être financé cette année.
Bref, il appartient à la population de décider de ce projet. Si des citoyens veulent s’opposer, ils ont jusqu’à la mi-décembre pour se manifester en signant un registre. M. Michaud suggère aux citoyens d’aller sur le site de la Ville pour découvrir les informations concernant le pavillon.
Dernière question : pourquoi ce projet n’a-t-il pas été publicisé par Communications régionales Montmagny dans les médias? Je me permets de mettre gratuitement à la disposition du maire Rémy Langevin et son administration deux ou quatre pages de notre Journal L’Oie Blanche afin qu’il fasse connaître les enjeux de ce projet et qu’il justifie l’urgence d’agir.

Il me semble que si le tout était bien réparti dans le temps, au gré des subventions, tout le monde embarquerait… Déjà que les organismes communautaires et de loisirs grondent à la suite des coupures annoncées pour 2020, il sera intéressant de voir comment réagira le milieu des affaires…

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de