Quand la maladie frappe de plein fouet

Photo de Marie-Eve Picard
Par Marie-Eve Picard
Quand la maladie frappe de plein fouet
Le propriétaire de La Tabatière Christian Laverdière et sa femme Renée Blais.

La famille Laverdière vit présentement des moments très éprouvants. En effet, Christian Laverdière et sa conjointe Renée Blais viennent de vivre coup sur coup les ravages de la maladie qui a frappé de plein fouet d’abord leur famille, puis maintenant leur commerce.

Réputée pour sa convivialité, le commerce au détail La Tabatière, des Galeries Montmagny, desservait depuis maintenant 12 ans une fidèle clientèle, principalement des adeptes de revues  européennes et de billets de loteries. Alors que la propagation de la COVID-19 devenait toujours plutôt préoccupante, le propriétaire décide donc de fermer boutique, et ce, juste avant l’annonce gouvernementale interdisant l’accès au centre commercial. « Je voulais protéger mes employés et mes clients majoritairement âgées », souligne M. Laverdière.

Dès l’annonce de fermeture des centres d’achat, M. Laverdière tente de s’entendre avec la direction des Galeries Montmagny, quant au coût du loyer, mais en vain. » Supposons que la fermeture perdurait durant quatre mois. On m’offrait de ne pas payer ces quatre mois pendant la crise mais que je devais les rembourser par après, soit le 1/3 par mois en plus de donner le loyer normal, jusqu’à concurrence de ces quatre mois. Au final, je n’avais aucun rabais. » soutient M. Laverdière. Impuissant, le propriétaire a donc décidé de fermer définitivement la boutique.

Coup sur coup

Il va s’en dire que cette décision  fut difficile à prendre et à annoncer aux proches. Comme si la situation n’était pas déjà assez pénible, pendant que la famille s’affairait à vider la tabagie, le propriétaire et sa femme reçoivent une terrible nouvelle: leur jeune fille Ann-Sophie souffre d’un cancer du sein alors qu’elle est enceinte de 27 semaines. « Quelle journée très remplie d’émotions… Nous avons eu des larmes de savoir quitter nos clients si chers et des larmes pour Ann-So… » Accablée, Renée Blais témoigne néanmoins de la force incroyable de caractère dont fait preuve sa fille. « C’est un exemple à suivre. Croyez-le ou non, c’est elle qui nous remonte le moral! Elle est incroyable! Nous sommes si fiers d’elle et avons tellement hâte de pouvoir la serrer très fort dans nos bras! »

Ironie du sort

Craignant devoir soutenir trop longtemps les frais locatifs de son commerce, M. Laverdière a fermé La Tabatière. Puis, une semaine plus tard, le gouvernement fédéral et le provincial annonçaient de nouvelles mesures d’aide permettant aux commerçants de mieux respirer. Désormais, les propriétaires paieraient uniquement 25% de la facture du loyer. » Il était déjà trop tard pour La Tabatière qui était déjà vidée de son inventaire!  Dommage car juste avant la COVID-19, j’ai fait les deux meilleurs mois depuis le commencement, depuis 12 ans! » s’exclame le propriétaire. L’inquiétude quant à l’avenir avait guidé sa décision. La crise sanitaire empêchait maintenant le commerçant de s’approvisionner auprès de son fournisseur européen. L’incertitude planait aussi quant à la vitesse de la reprise des affaires.

« Nous souhaitons remercier notre clientèle pour leur fidélité et leur confiance. Ce sont des gens comme vous qui ont permis notre aventure pendant 12 ans. Merci à la direction des Galeries Montmagny, Isabelle et son équipe, de leur support. En souhaitant à tous un gros câlin collectif comme dirait ma fille à la sortie de ce satané virus. »

Christian Laverdière se tourne aujourd’hui vers l’avenir: »Je vais probablement rejoindre ma femme qui a des besoins à l’école de conduite. Je pense renouveler mon permis de moniteur de conduite automobile, qui est d’ailleurs mon premier métier! Avec la pandémie, j’aurai le temps m’invertir et de suivre le cours en ligne. J’y pense sérieusement! »

Partager cet article

7
Laisser un commentaire

avatar
7 Fils de commentaires
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
Jacques GuimontLucie SénéchalLilianne ProulxMichelAlain Roy Recent comment authors
  S’abonner  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Ginette Vézina
Guest
Ginette Vézina

Merci à vous pour ces 12 ans de très bon service vous êtes des gens aux grand coeur et d’une joviabilitée exemplaire. MERCI

LOUIS ET JOHANNE
Guest
LOUIS ET JOHANNE

Bonne chance

Alain Roy
Guest
Alain Roy

Salut mesieux jamais chercher mes marrten cher vous très désoler que le centre fasse rien pour vous j’espère pareil un jour qu’on se croise et nous donner la pince salut et une meilleur VIE

Michel
Guest
Michel

Bonne chance à vous tous dans de pareil moments! tout entier avec vous!

Lilianne Proulx
Guest
Lilianne Proulx

Ce ne sera malheureusement pas le seul petit commerçant à devoir mettre la clé dans la porte… Dommage mais vrai. Bonne chance et bon courage à cette famille pour la suite des choses.

Lucie Sénéchal
Guest

Vous connaissant tout les deux vous allez vous en sortir tout comme votre fille elle a sûrement hériter du gost de sa mère et son père mais moi je vais m’ennuyer m’ennuyer d’aller à votre commerce et de votre beau sourire tout les deux lâcher pas ça va bien aller,,,

Jacques Guimont
Guest
Jacques Guimont

Lâcher pas Christian et Renée