21 juillet 2024

Un soutien indispensable pour le maintien à domicile des aînés

Parce que les proches aidants jouent un rôle vital dans le soutien des personnes âgées et des individus ayant des besoins particuliers, la Fondation de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) octroie une aide financière de près de 50 000 $ à trois organismes communautaires de Chaudière-Appalaches, dont deux qui œuvrent en Côte-du-Sud.

Concrètement, le Centre d’action bénévole des MRC de Montmagny et de L’Islet a bénéficié, cette année encore, d’un soutien financier lui permettant la prise en charge partielle du salaire de son intervenant s’occupant des personnes âgées dans leur environnement et permettant à leurs aidants un moment de répit bien mérité. Aussi, la Société Alzheimer Chaudière-Appalaches a acquis, grâce au soutien de la Fondation, de l’équipement spécialisé indispensable pour assurer le bien-être de sa clientèle. Cet ajout permet aux intervenants d’aider cette clientèle en stimulant leurs sens tout en favorisant la gestion du stress.

La Fondation de la FMSQ, créée en 2012, s’est fixée comme objectif de soutenir les proches aidants. « Un Québécois sur trois est proche aidant. Si nous devions les remplacer par des professionnels de la santé, cela nécessiterait plus d’un million d’intervenants et coûterait entre 4 et 10 milliards de dollars, » souligne Dre Karine Igartua, présidente de la Fondation et psychiatre.

Elle explique que les proches aidants sont souvent des membres de la famille et qu’ils offrent des soins et du soutien au quotidien. Leur rôle peut varier de l’accompagnement d’un aîné pour des rendez-vous médicaux à l’aide dans les tâches quotidiennes, en passant par le soutien émotionnel et même la gestion des traitements médicaux à domicile. « Les proches aidants connaissent souvent mieux le patient que les professionnels de la santé. Ils sont des courroies de transmission essentielles pour nous, » ajoute-t-elle.

Les défis des proches aidants

Le fardeau que portent les proches aidants est immense et comporte des risques pour leur santé mentale et physique. « Beaucoup d’entre eux ne se rendent pas compte de l’ampleur de leur rôle et s’épuisent. L’isolement et le manque de soutien peuvent mener à un épuisement professionnel, » déclare Dre Igartua, qui souligne du même souffle que la reconnaissance de ce rôle et l’offre de ressources adéquates sont cruciaux pour prévenir l’épuissement de ces personnes.

Pour répondre à ces défis, la Fondation de la FMSQ a mis en place plusieurs initiatives. Parmi celles-ci, le soutien psychologique et la formation sont primordiaux. «Nous avons rencontré divers organismes de proches aidants pour identifier leurs besoins fondamentaux. Le soutien psychologique et la reconnaissance de leur rôle sont ressortis comme étant des priorités,» énonce-t-elle.

Des projets essentiels pour la communauté

Le Centre d’action bénévole des MRC de Montmagny et de L’Islet recevra une somme de 25 000 $ de la Fondation de la FMSQ. Cette aide financière permet également de rémunérer une employée dédiée à la gestion des services de répit, garantissant ainsi leur qualité et leur efficacité. Au cours de l’année à venir, on estime qu’une trentaine de personnes bénéficieront de ces répits réguliers, représentant plusieurs centaines d’heures de soutien.

« Les proches aidants sont essentiels pour permettre aux personnes âgées de rester chez elles. Sans leur aide, beaucoup d’aînés seraient contraints de vivre en résidence ou en CHSLD, où les places ne sont pas toujours disponibles », explique Martin Picard, directeur de l’organisme.

Il tient à rappeler que de nombreux services existent pour aider les proches aidants, même s’ils sont parfois méconnus. « Il ne faut pas rester seul avec ses problèmes. Il y a des ressources disponibles, et nous sommes là pour orienter les gensvers les bonnes structures », conclut-il.