24 juillet 2024

Une sculpture pour honorer l’histoire

In ante leo, blandit non tincidunt i, tristique sit amet ante.

Proin ultrices pulvinar posuere. Nunc ac neque nisi, in varius ante. Suspendisse quis magna neque. Phasellus semper sapien sit amet purus tincidunt consectetur nec in ligula. Aliquam blandit quam id metus laoreet vel imperdiet erat placerat. Quisque sed leo non metus rutrum rutrum quis sit amet elit. Sed commodo justo ipsum. Pellentesque consectetur tincidunt sapien condimentum pretium. In hac habitasse platea dictumst. Sed quam risus, sodales sed porta ac, sagittis et odio. Sed consequat tortor non diam congue vel auctor quam aliquam. In ac odio a nunc laoreet lacinia sed vel nisi.

Nullam et purus quis tortor posuere condimentum a lacinia lorem. Ut id metus diam. Duis orci orci, suscipit sollicitudin auctor non, tincidunt sed turpis. Suspendisse et odio diam. Nulla magna mauris, iaculis imperdiet eleifend ac, accumsan quis sem. Maecenas sodales iaculis felis, euismod condimentum est varius quis. Nullam lobortis felis quis nisi viverra vel egestas lacus faucibus. Vestibulum pharetra, quam sit amet eleifend condimentum, mauris orci rutrum ante, tempor posuere metus sem nec ante. Nam et velit eu ligula faucibus ultricies eu eleifend dui. Fusce dolor nibh, pharetra in consequat sit amet, sodales nec ligula. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris eu odio risus, vel interdum turpis. Nullam consectetur sem quis elit placerat nec imperdiet erat mollis.

In a gravida dui. In nec nibh eu elit interdum commodo vitae sit amet sapien. Nunc congue nulla vel nulla lacinia eu blandit nisl accumsan. Quisque sit amet metus quam, et imperdiet turpis. Vestibulum purus orci, blandit sed lobortis vitae, interdum at ipsum. Phasellus fermentum consequat justo, vitae semper velit feugiat ut. Maecenas sapien lorem, luctus a aliquam id, rutrum eget lectus. In eu nunc nisl. Ut congue metus ut dolor elementum eget placerat ipsum posuere. Morbi accumsan, sem non viverra cursus, risus ligula laoreet libero, vitae vulputate ipsum nisi blandit sapien. Vestibulum tempus, ligula non interdum interdum, nulla augue rhoncus ante, eget tincidunt justo mi sed lorem. Ut quis risus magna, non adipiscing arcu. Nulla vel viverra velit.

Nam eget placerat odio. Nulla sit amet felis vitae nibh tempus bibendum vel ut purus. Aliquam magna nisl, lobortis vel iaculis et, convallis sit amet ante. Fusce id orci a dui rhoncus lacinia. Integer orci mauris, scelerisque eget condimentum eu, laoreet non dolor. Sed id leo eu elit bibendum pellentesque vel et turpis. Vestibulum et ornare sapien. Vivamus bibendum felis at lacus luctus ut aliquam erat porta. Etiam viverra tortor quis orci lobortis in placerat ipsum mattis. Vestibulum aliquet rutrum velit, quis facilisis elit fermentum et. Proin et lacus mauris.

Nunc vel gravida purus. Ut nunc quam, sagittis sed imperdiet ac, venenatis quis diam. Suspendisse sit amet mauris ac risus gravida porta nec vel urna. Integer ut quam dolor, ut suscipit felis. Nulla arcu lectus, tincidunt quis condimentum eget, rutrum id orci. Vestibulum eu mi vitae mauris pharetra tincidunt. Nam libero mauris, dapibus eu aliquam in, vestibulum a eros. Aliquam dignissim placerat felis et vulputate. Etiam et lacinia ipsum. Fusce euismod interdum odio, in tempus mi blandit quis. Nulla bibendum fringilla hendrerit. Donec vitae velit in nunc volutpat cursus. Donec at lorem dui.

Nullam venenatis, lacus ac accumsan hendrerit, odio arcu porta nulla, quis fermentum justo dolor non lectus. Nullam nulla massa, ornare quis tempus ultricies, rutrum non dui. Mauris quis leo ligu

La Municipalité de Saint-Vallier a dévoilé le mardi 9 juillet 2024 la sculpture « La Corrivaux », maintenant installée de façon permanente dans sa bibliothèque.

L’œuvre est une création de l’artiste Jérôme Trudelle. Elle a été réalisée à base de carton découpé au laser suivant une modélisation en trois dimensions, avant d’être assemblée et peinte. Elle a été donnée à Saint-Vallier par Commission des champs de Bataille, après avoir été exposée dans un musée de la région de Québec.

Le but de son œuvre était de présenter sous un angle différent des personnages mythiques de l’histoire du Québec, dont Marie-Josephte Corriveau. Ainsi, il l’a présentée sous un nouveau jour. Dépeinte comme une mère victime de son passé, son histoire est revisitée avec une touche de sensibilité et d’humanité. Restée à Saint-Vallier pour toute sa vie, Mme Corriveau, mariée deux fois et mère de trois enfants, est une figure intrigante dont le mystère perdure.

Alain Vallières, maire de Saint-Vallier, a ouvert l’événement en remerciant chaleureusement les personnes présentes. Il a exprimé sa fierté de voir les citoyens se mobiliser pour un événement si significatif. « Nous sommes honorés de rappeler cette histoire et de remercier la centaine de bénévoles qui ont fait un travail exceptionnel », a déclaré Vallières. Il a également souligné l’importance de la sensibilisation autour des enfants de Mme Corriveau, ostracisés à l’époque, et l’importance de ne pas reproduire ces erreurs aujourd’hui.

Dominique Viens, députée fédérale de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, a également pris la parole pour remercier les bénévoles et la communauté. « Cette exposition est non seulement une célébration de notre histoire, mais aussi une preuve de la force et de l’engagement de notre communauté », a-t-elle affirmé.

Le comité organisateur de l’événement « Sur les traces de la Corrivaux », tient à inviter toute la population à participer à l’événement qui se déroulera les 24 et 25 août à Saint-Vallier. Ce dernier, alliant amusement, boissons et démonstrations historiques, promet d’être une expérience immersive et passionnante pour les participants. La programmation est disponible sur le site web de l’organisation. (JST)