22 juin 2024

Des investissements de 1,8M$ pour Optimétal 360

L’entreprise de Montmagny, Optimétal 360 a réalisé plusieurs investissements principalement pour l’agrandissement de son usine, de ses bureaux ainsi qu’avec l’achat d’une nouvelle découpeuse laser Amada, unique au Canada. Plusieurs éléments ont pesé dans la balance qui ont poussé les propriétaires, Steve Fortier et Dominique Lizotte, a entamé les démarches d’agrandissement, soit le manque d’espace de bureaux et la réorganisation du flux de production. Depuis un peu plus d’un an, une roulotte de chantier avait été installée sur le côté de l’usine et abritait deux bureaux et une salle de pause. Cette solution temporaire a permis à l’équipe d’élaborer des plans permettant aux employés de bureau de s’installer dans des espaces spacieux, adaptés à leurs besoins et d’aménager une salle de pause plus vaste. Avec cet ajout de 2 180 pieds carrés sur deux étages, les quelques bureaux qui étaient auparavant situés dans l’usine ont été retirés pour créer un espace plus vaste pour la zone d’inspection, d’emballage et d’expédition.

Toujours dans ce même agrandissement, près de 2 000 pieds carrés ont été ajoutés au plancher de production, ce qui a permis de déménager les presses plieuses. Ces changements entrainent une amélioration dans le flux de production. Une mezzanine de 20 X 24 pieds a aussi été installée dans l’usine afin d’optimiser l’espace et y installer certains équipements, dont les compresseurs. Il est à noter que l’entreprise voulait poursuivre ses efforts alors que plus tôt, en avril, celle-ci annonçait l’installation d’un nouvel entrepôt du côté de Saint-Henri. Une première au Canada! L’entreprise a fait l’achat de la découpeuse laser, Amada, qui permettra de découper des feuilles allant jusqu’à un maximum d’un pouce d’épaisseur dans l’acier inoxydable, l’aluminium et l’acier. Le modèle Ventis 6 000W d’Amada est le premier modèle de la nouvelle génération avec cette puissance à être vendu au Canada. Son faisceau laser ajustable permet une coupe droite, même dans les matériaux épais. C’est entre autres pour cette raison que cette machine fait son entrée dans l’usine de Montmagny ce 23 novembre. Elle pourra aussi couper des tôles de cuivre. Sa table de chargement permettra de découper des feuilles d’une dimension allant jusqu’à 60 X 120 pouces. Il s’agit d’un retour aux sources pour les propriétaires qui ont travaillé une grande majorité de leur carrière avec les produits de cette entreprise. Optimétal 360 remercie M. Jean Laberge, propriétaire de l’immeuble, pour son implication dans le projet et pour sa confiance envers Optimétal 360. Rappelons que l’entreprise est spécialisée en transformation de métal en feuille, tube et profilé.

Articles reliés