18 avril 2024

Bon-Pasteur en première place pour son projet innovant de robotique

L’équipe des Pionniers de Bon-Pasteur s’est démarquée lors de la finale provinciale de robotique qui s’est déroulée à Montréal le 21 mars dernier. En plus de s’être classés dans le premier tiers des équipes gagnantes pour le jeu du robot, les membres de l’équipe sont arrivés en première place pour leur idée innovante de système de récupération de la chaleur. Une journée mémorable pour les élèves! L'équipe de Bon-Pasteur a remporté la qualification régionale le 25 février, ce qui la menait directement à la finale à Montréal. Isabelle Gamache, l’une des deux responsables de l’équipe de robotique, souligne que ce fut une très belle journée pour les élèves. Ces derniers ont présenté un projet innovant en lien avec la thématique de la compétition. De plus, ils ont participé au jeu du robot où ils sont arrivés au huitième rang sur 37 équipes. À l’exception de quelques petits problèmes techniques, les étudiants se disent fiers du résultat obtenu. Les élèves devaient présenter aux juges leur projet, mais également la programmation et la construction du robot. « Ils passaient 30 minutes avec les juges pour résumer leur saison de robotique et le travail qu’ils avaient fait», explique Mme Gamache. Les juges ont commenté la belle chimie de l’équipe et son projet qui se veut environnemental. « On est content que notre projet ait plu aux juges parce que les élèves ont mis beaucoup de temps pour le développer. Donc, c’est une belle reconnaissance. » Dans cette compétition, les valeurs fondamentales prônées sont l’esprit d’équipe, l’inclusion, la coopération, ce qui leur a permis de se démarquer.

Une création innovante Le projet en question devait être une solution innovante rattachée à un problème en lien avec l’énergie. Leur idée reposait sur le fait de trouver une façon de minimiser la perte d’énergie, de chaleur et ainsi diminuer les dépenses énergétiques de l’école. Testée sur l’établissement scolaire, cette création pourrait désormais être utilisée par les entreprises ou dans une résidence. C’est également une façon de réduire son utilisation d’électricité. Donc, de diminuer les coûts. « Comme coach, je suis vraiment fière de ce que les élèves ont fait puisqu’ils sont très engagés. Ils ont répondu présents depuis le mois de septembre. Ce sont des élèves passionnés. Ça donne de beaux résultats quand on travaille tout le monde ensemble comme ça.» La résultante du projet est formée d’un mur d’air conçu de manière à ce qu’il se réchauffe avant d’entrer dans l’école, d’un réservoir d’eau dans le sol pour emmagasiner de la chaleur, de panneaux solaires sur le toit de l’école ainsi que de tuyaux et serpentins afin de récupérer la chaleur par conduction et radiation. « Ça permet une économie d’énergie d’environ 40%, ce qui est assez considérable. » Cela représente l’économie de 45 964,80 $ par année pour l’établissement. Prix du mentor Il est à souligner que Mme Gamache a également remporté le prix du mentor pour sa démonstration des valeurs fondamentales de la FLL (First Lego League) dans l’accompagnement des élèves, par ses partages sur les médias sociaux et son soutien auprès d’une équipe de robotique d’une autre école qui débutait cette année. « On a mentoré une équipe recrue à La Pocatière et c’est celle-ci qui a soumis ma candidature. C’est une belle reconnaissance. » Elle tient à souligner l’aide d’Éric St-Pierre qui est coach également. « C’est un travail d’équipe! » Soulignons que celle-ci est formée de huit élèves du premier cycle. Le groupe de robotique se rencontre un midi ainsi qu’un soir par semaine. Maintenant les compétitions terminées pour l’année scolaire, les élèves vont prendre le temps d’enseigner de nouvelles stratégies de programmation à leur robot.