23 février 2024

Montmagny présente son comité mixte d'égalité EDI

Au printemps 2022, Montmagny devenait la première ville de la Chaudière-Appalaches à adhérer au projet Défi parité+ EDI visant à instaurer une culture d’égalité, de diversité et d’inclusion dans les instances politiques régionales et municipales. Depuis ce temps, beaucoup de travail a été fait dans le but de mettre en place rapidement des mesures égalitaires et inclusives concrètes et qui répondent aux besoins des Magnymontois(es). Pour y arriver, la Ville s’est avant tout assurée de former un comité mixte d’égalité EDI à l’image des diverses clientèles pouvant être touchées par ces réalités, particulièrement les femmes. Que ce soit un handicap physique, l’âge, le genre, la couleur de la peau, l’orientation sexuelle, la religion, le poids, le revenu, la langue… nombreuses sont les causes pouvant créer de l’exclusion. Même s’ils sont parfois inconscients, ces préjugés et stéréotypes sont encore bien ancrés dans les mentalités. C’est pourquoi il est important, en tant que Ville, de donner l’exemple en posant des actions tangibles pour promouvoir une culture d’égalité, de diversité et d’inclusion. La finalisation de la politique EDI et du plan d’action 2024-2028 en vue de son adoption par le conseil municipal est donc la priorité du comité mixte d’égalité EDI, composé de la nouvelle arrivante Rachel Gnakalo, de l’idéatrice et coordonnatrice du projet Défi parité+ EDI pour le Groupe Femmes, Politique et Démocratie, Gaëtane Corriveau, de la directrice de l’Arc-en-Ciel, Maude Perrault, de la conseillère municipale Mireille Thibault, de la secrétaire du comité de l’Association Féministe d’Éducation et d’Action Sociale (AFEAS), Gisèle Boudreau, de la directrice des ressources humaines à la Ville, Louise Bhérer, de la conseillère municipale Gabrielle Brisebois, de l’agente de liaison à l’AFEAS, Lise M. Vachon, de l’adjointe à la mairie, Nancy Gauthier, de l’agent Place aux jeunes du Carrefour jeunesse-emploi de la MRC de Montmagny, Philippe Beaumont, et de Vinnie Richer-Simon, représentant de la communauté LGBTQ2+. Rappelons qu’en plus de mettre fin aux discriminations dont sont victimes certaines personnes, le Défi parité+ EDI vise à intensifier l’inclusion de femmes souvent sous-représentées, notamment les femmes racisées, en situation de handicap, LGBTQ2+ ou issues des communautés culturelles, pour ne nommer que celles-ci. Le projet est financé par Femmes et Égalité des genres Canada et s’inscrit dans la Réflexion stratégique 2020-2025 de la Ville de Montmagny.