Amasser 38 000 $ au profit du Défi sportif AlterGo

Photo de Eric Maltais
Par Eric Maltais
Amasser 38 000 $ au profit du Défi sportif AlterGo
Photos Entouré de Pascal Richard et de Maxime Gagnon, Stéphane Shaink, du CISSS Chaudière-Appalaches, a fait témoigner Rosalie Pichette devant un public attentionné.

À partir de Montmagny, une vingtaine d’agents du Service de police de Montréal ont pris la route afin d’effectuer une randonnée de 1000 kilomètres leur faisant boucler la péninsule gaspésienne, dans le cadre du Tour cycliste des policiers du SPVM, dont l’objectif vise à recueillir 38 000 $.
Ces sous serviront à couvrir les frais de transport de 7000 jeunes enfants à travers le Québec qui participeront à la 37e édition du Défi sportif AlterGo, du 24 avril au 3 mai prochains. Il s’agit d’un 23e périple à vélo pour les policiers du SPVM, qui remettent depuis six ans les sommes amassées en vertu de cette cause, soit près de 125 000$. Des haltes étaient prévues à Rivière-du-Loup, Matane, Sainte-Anne-des-Monts, Gaspé et Paspébiac entre le 19 et le 23 août.
Pascal Richard, inspecteur et père d’Océane, une athlète participant aux jeux, déclare : « Nous sommes fiers d’aider les jeunes à avoir accès au Défi sportif, ce qui leur permet de développer leur plein potentiel tout en les incitant à faire du sport et à développer de saines habitudes de vie ».
Voilà pourquoi Maxime Gagnon, président directeur général d’AlterGo ajoute : « En contribuant à la collecte, les gens favorisent l’épanouissement des athlètes ayant une limitation fonctionnelle et les aident à promouvoir leur inclusion dans des événements sportifs ».
Unique au monde, cet événement multisport est le seul à rassembler depuis 1984 des athlètes de l’élite et de la relève, de toute limitation fonctionnelle, pour 10 jours de compétition. De la région de Chaudière-Appalaches, Rosalie Pichette est une athlète accomplie et fière compétitrice. « J’aime ça le sport. C’est bon pour la santé et pour le moral. J’espère gagner d’autres médailles au prochain Défi », nous a-t-elle confié, avec sa panoplie de médailles au cou, étant particulièrement fière de celle remportée au hockey-balle. Elle a aussi performé en natation, patin et soccer. Étudiante à l’éducation des adultes, elle tente maintenant d’acquérir les connaissances lui permettant de développer son autonomie.
Appelé à témoigner, Maxime Gagnon, un policier originaire de la région mais victime d’une hémorragie cérébrale suivie d’un arrêt cardio-vasculaire, a lui aussi souligné l’importance de maintenir une excellente forme physique et mentale, ce qu’il peut obtenir grâce à la pratique du vélo : « J’encourage tout le monde à faire du sport ».
Les personnes intéressées à soutenir la cause peuvent faire un don au www.defisportif.com/evenements/tour-cycliste-des-policiers-du-spvm-2019/

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de