23 avril 2024

Bordel à la SAAQ dans le dossier du Transport adapté

Transport collectif adapté (TCA) de la MRC de Montmagny est actuellement dans l’impossibilité de rencontrer ses obligations de déplacements envers sa clientèle dans le besoin. Tout ça parce que le transfert des droits d’immatriculation de trois autobus de Transbélimont vers leur nouvel acquéreur, Transport Lapointe, est impossible à effectuer en raison du bordel informatique à la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ). « Je pense que ce serait important, pour les usagers principalement, mais aussi pour la population et les leaders socio-économiques que tous soient conscients que le bordel informatique de la SAAQ occasionne de sérieux problèmes en transport adapté dans la région », soutient Donald Veilleux, directeur général de TCA. Il ajoute : « Il me semble que ça ne serait pas compliqué qu’un transfert manuel des documents soit effectué afin de nous permettre d’opérer normalement. Quand leurs problèmes informatiques auront été réglés, ils n’auront qu’à entrer les données de ces documents et les faire suivre. Il me semble que ce n’est pas difficile à comprendre ». Selon nos informations, ce dossier traîne en longueur depuis trois semaines et cela nuit à l’image de TCA, le nouveau fournisseur de services en transport adapté, en relève à Transbélimont. Le secteur de L’Islet, nous dit M. Veilleux, est aussi en manque d’un véhicule en raison de ce pépin informatique. Le Journal a parlé ce matin avec le député Mathieu Rivest. Il nous a expliqué avoir été informé hier soir de ce dossier. Il nous a confirmé qu’une employée de son bureau de comté prendra des informations sur le dossier aujourd'hui, notamment en communiquant avec le cabinet de la Ministre. « Le proverbe dit qu'on a juste une chance de faire une première bonne impression et, actuellement, TCA ne donne pas une première bonne impression. Les retards que les usagers subissent sont le résultat direct de l'incurie de la SAAQ et non de TCA. » Historique Rappelons qu’avant que Transbelimont ne quitte cette industrie du transport adapté au profit de TCA, l’entreprise fonctionnait avec quatre autobus. TCA en opère deux actuellement. Leur transporteur en a achetés trois à Transbelimont. Mais ces véhicules ne peuvent pas être transférés en raison du bordel à la SAAQ. Résultat : les retards s'accumulent ! Maintenant, des organismes comme le CRDI, l’Arc-en-Ciel, les Centres de jour et autres s'impatientent, tout comme les clientèles des maisons d'hébergement nécessitant des transports spéciaux. Il y a aussi des employés qui perdent une partie de leur rémunération parce qu’ils se présentent en retard à leur travail, donc travaillent des heures en moins. Rappelons enfin que le financement principal du transport adapté provient du ministère des Transports et des municipalités.

Articles reliés