CAP-SAINT-IGNACE… toute la richesse du terroir

Photo de Céline Chabot
Par Céline Chabot
CAP-SAINT-IGNACE… toute la richesse du terroir
Sandro et Igor, de la ferme Les Alpagas du Cap.

Dans le cadre de notre série de reportages Une virée sur la Côte-du-Sud, le Journal poursuit sa route de découvertes et amène cette fois ses lecteurs à la rencontre des Capignaciens, très forts dans l’agrotourisme.

Belle à croquer
Impensable de parler de Cap-Saint-Ignace sans commencer par sa célèbre route des pommes, splendide circuit de trois kilomètres sur les abords duquel vous pourrez visiter pas moins de sept vergers :
• Les vergers du Cap
• Domaine Ritt, cidrerie & vergers
• Verger Guimond
• Pommeraie des Couillard
• Les vergers Gaudreau
• Bleuetière et verger Pierre Jeffrey
• Verger et vignoble Bellevue

Le fruit et son nectar
Cidres élaborés avec des pommes de première qualité, jus, moûts et autres sous-produits. Voilà ce que l’on retrouve notamment au Domaine Ritt Cidrerie & Vergers. Dégustation gratuite en prime. Un bel arrêt à mettre au programme lors d’une virée gourmande en Chaudière-Appalaches. À votre santé!

Route gourmande
Sur le circuit du territoire se trouvent en outre : érablières, herboristerie, jardins maraîchers, boulangerie et autres commerces effectuant la vente au détail de produits naturels et transformés.

Panorama
Cerise sur le sundae, une ascension du Pain de sucre offre une vue imprenable sur les champs, le majestueux Saint-Laurent, ses îles et la Côte-Nord. Les jambes vous manquent pour la randonnée? Qu’en est-il alors des bras pour l’autocueillette? En tout, vous aurez le choix entre une trentaine de variétés de pommes, plusieurs autre fruits et produits dérivés faits maison.

Directement de la ferme
Bœuf charolais, porc, poulet, saucisse, charcuteries… À la Boucherie de la Ferme on coupe la viande, savoureuse, selon vos goûts et besoins spécifiques. Produits frais de première qualité pouvant, sur demande, être emballés sous vide afin de conserver toute leur fraîcheur.

Des camélidés en terre sud-côtoise?
Eh oui! Alpagas et lamas ont élu domicile à la petite ferme Les Alpagas du Cap. Si les visites ne sont malheureusement pas offertes en ce moment, une petite virée à la boutique et hop! vous repartez avec des produits tricotés, de fourrure, feutrés, semelles, laine et fibre cardée. Amoureux des animaux, les propriétaires ont su profiter de leur retraite pour réaliser un rêve de longue date : un projet d’élevage ou de fermette. Et pourquoi pas des alpagas, tant qu’à y être? Ces adorables créatures à la fois curieuses et craintives, impossibles à conquérir mais si douces à côtoyer font maintenant partie de leur quotidien depuis huit ans!

Afin de découvrir ou en apprendre davantage sur les endroits visités et pour avoir accès aux entrevues et photos prises sur le vif, visionnez bientôt la vidéo produite par Marie-Ève Picard sur notre site : journaloieblanche.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de