Chaudière-Appalaches Économique lance une passerelle de recrutement à l’international

Photo de Journal L'Oie blanche
Par Journal L'Oie blanche
Chaudière-Appalaches Économique lance une passerelle de recrutement à l’international

Chaudière-Appalaches Économique (CAÉ) en collaboration avec la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA) et Québec International est heureux d’annoncer la mise en place d’une passerelle permanente de recrutement à l’international pour l’ensemble des entreprises de la région de la Chaudière-Appalaches.

Dans un contexte de rareté de main-d’œuvre, le projet constitue une vaste mobilisation de tous les acteurs en développement économique de la région pour agir de façon efficiente et proactive sur cet enjeu. «Cette annonce est très significative pour les entreprises de la Chaudière-Appalaches, qui auront dorénavant accès à une ressource et un réseau, en continu, pour appuyer leurs démarches de recrutement à l’international» a mentionné M. Philippe Mailloux, président de CAÉ. Si la France est le principal lieu ciblé à l’heure actuelle, l’objectif à moyen terme est de développer la passerelle auprès d’autres bassins potentiels de travailleurs.

Le président de la TREMCA, préfet de la MRC de la Nouvelle-Beauce, maire de Sainte-Marie et membre du comité régional de sélection de projets du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), M. Gaétan Vachon, a salué cette initiative qui répond aux priorités de développement régionales retenues en Chaudière-Appalaches. «La passerelle, en plus de soutenir les entreprises dans leurs démarches de recrutement de main-d’œuvre, favorisera l’occupation du territoire et la vitalité de nos milieux. Nous accueillerons avec empressement les travailleurs et leurs familles qui ont fait le choix de s’établir en Chaudière-Appalaches» a-t-il ajouté.

«Grâce à cette aide financière, le gouvernement du Québec donne les moyens aux élus de Chaudière-Appalaches de soutenir ce projet porteur. D’ailleurs, je tiens à féliciter tous les acteurs qui se sont mobilisés autour de cette initiative. Elle répond directement aux besoins des entreprises de la région», a mentionné la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Mme Andrée Laforest.

L’annonce coïncide avec le coup d’envoi de la toute première cohorte de codéveloppement «Recruteurs de talents» en Chaudière-Appalaches. Un groupe de quatorze participants de la région aura accès à une offre de service intégrée et sur mesure adaptée à leurs besoins. À titre d’exemple, un diagnostic en entreprise, de l’accompagnement, des formations et des séances de partage d’expérience et de savoir, liés au recrutement de travailleurs étrangers.

À propos du projet passerelle de recrutement international

Rappelons que le projet de «passerelle de recrutement international», a été rendu possible grâce à la contribution financière du Fonds d’appui au rayonnement des régions du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour permettre, entre autres, aux entreprises de la région de bénéficier de l’expertise, des services d’accompagnement et du soutien d’un partenaire expérimenté tel que Québec International.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de