De grands projets pour le Motel Au Rocher du Cap

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
De grands projets pour le Motel Au Rocher du Cap
Le motel Au Rocher de Cap-Saint-Ignace à l’heure actuelle.

Les trois entrepreneurs, Sonia Jean, Steven Terriault et Sébastien Lizzote, prévoient rénover en presque totalité le Motel Au Rocher du Cap situé à Cap-Saint-Ignace. Dans l’intention de répondre aux goûts du jour, l’établissement proposera, dès la fin des travaux, plusieurs chambres supplémentaires sur quatre étages, en plus d’un espace spa et d’une terrasse sur la montagne située derrière la bâtisse.

Les propriétaires sont encore au tout début du projet, mais ils ont la tête remplie d’idées. Leur objectif premier est d’être capables d’offrir des services d’hôtellerie à longueur d’année. « J’aimerais que l’hôtel devienne une destination pour le monde», souligne Mme Jean.

Le futur hôtel devrait comprendre quatre étages, une salle de réception et un « bed and breakfast ». De plus, un café « bec sucré » est prévu dans les nouveaux locaux.

Des travaux de démolition devront toutefois être effectués avant de voir la nouvelle bâtisse prendre vie. « On doit démolir une bonne partie de l’hôtel qui s’est enfoncé. Les fondations n’ont pas été bien faites. Donc, on ne peut pu rien construire et développer», poursuit Mme Jean. Une fois les travaux terminés, l’objectif est d’atteindre une trentaine de chambres. « On s’embarque dans de gros projets, mais c’est vraiment quelque chose de beau! »

Étant également propriétaires de l’entreprise Énergétek, Mme Jean et M. Terriault, spécialiste en thermopompe, en électricité et en chauffage, ont réussi à épargner en utilisant leurs propres connaissances pour plusieurs modifications au sein de l’établissement. Cependant, tout ce qui a trait à la reconstruction sera mis dans les mains d’un entrepreneur du coin.

À l’heure actuelle, l’hôtel accueille une clientèle restreinte. Pour la période estivale, seulement quatre à huit chambres seront disponibles. Près de 140 000$ ont été investis depuis leur arrivée afin de pouvoir accueillir la clientèle. « On est excité, on est emballé, mais on reste réaliste aussi. Jusqu’à présent, tout va bien et la Municipalité est de notre côté, vraiment on est très content », ajoute-t-elle.

Exploiter le potentiel de la montagne
Le trio planifie utiliser la montagne à proximité pour être capable de développer un hôtel plus sophistiqué.

Entre autres, mettre en place des spas et des saunas qui seront accessibles à la clientèle. En plus de la montagne située derrière l’hôtel, les propriétaires détiennent une partie du dessus de la montagne où le restaurant voisin.

«Éventuellement, il va y avoir un ascenseur jusqu’au quatrième étage qui devrait arriver sur le dessus de la montagne. »

À long terme, Mme Jean aimerait qu’une piscine versante soit installée sur le dessus des installations pour profiter de la vue incroyable sur le fleuve. Une terrasse devrait notamment être installée.

Après calculs, Mme Jean évalue les travaux à plus de 1M$. Selon elle, les travaux pourraient durer environ deux ans, mais tout dépendra des imprévus possibles. Ils souhaiteraient que les travaux
débutent soit à l’automne ou au printemps prochains.

M. Lizotte s’occupait depuis tout récemment de l’hôtel. Mme Jean et M. Terriault ont proposé d’embarquer avec lui dans le projet l’an dernier. Depuis, les trois s’occupent de l’entreprise à part égale.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Simon leclerc
Simon leclerc
1 mois

Bonjour je veux ajouter glissade d eau dans hotel comme valcartier

Richard DL
Richard DL
1 mois
Répondre à  Simon leclerc

Trop de plastique! Le projet actuel du trio Sonia Jean, Steven Terriault et Sébastien Lizzote est très bien et plus respectueux de l’environnement.