La salle du conseil du Magasin COOP devient la « Salle Clément Asselin »

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
La salle du conseil du Magasin COOP devient la « Salle Clément Asselin »
De gauche à droite, M. Francis Rouleau, directeur général du Magasin COOP, Mme Danielle Létourneau, présidente du conseil d'administration ainsi que celui honoré M. Clément Asselin. (Photo de courtoisie)

Le conseil d’administration du Magasin COOP annonce le nouveau nom de leur salle du conseil : la « Salle Clément Asselin ». Ce nom a été choisi afin de reconnaître les nombreuses années d’implication de l’ancien administrateur et président. Le conseil souhaite souligner le dévouement de M. Asselin ainsi que sa contribution exceptionnelle à la bonne gouvernance du magasin.

Rappelons que M. Asselin a occupé le titre d’administrateur au Magasin COOP pendant 40 ans, en plus d’occuper le titre de président de 1992 à 2019. Il a également à son actif 50 ans d’implication bénévole au sein de plusieurs organisations. Il a obtenu en septembre dernier l’Ordre aux quatrièmes degrés du Gala du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM), soit la plus haute distinction possible.

Le dévoilement officiel du nom de la salle a été réalisé lors de la fête de départ de M. Asselin. Il mentionne avoir été grandement surpris par cette annonce. « Je ne m’y attendais pas. J’ai été très ému et très heureux aussi », explique-t-il en entrevue avec le Journal.

Il trouve qu’il s’agit d’une belle marque de reconnaissance qui lui fait très chaud au cœur. « La COOP s’est développée beaucoup. On a passé d’un petit marché avec une bannière Bonichoix et maintenant on a une grande bannière, le IGA Extra. En 40 ans, il y a eu toute sorte d’événements, certains plus difficiles, mais beaucoup plus d’événements heureux. Je suis très reconnaissant qu’on ait pensé à moi en désignant la salle du conseil à mon nom».

M. Asselin se souvient de ses centaines de réunions réalisées dans cette salle. « Je suis allé à la COOP pendant toutes les semaines pendant 40 ans, surtout de 1992 à 2019 quand j’étais président, où on faisait le point sur les dossiers en cours avec le directeur général en place».

Il remercie le conseil d’administration, le directeur général, M. Francis Rouleau, et toutes les personnes qui ont pris part à cette décision. «C’est une marque de reconnaissance qui est pérenne, qui va durer tant que la COOP va exister!»

Redonner à la communauté

M. Asselin a le mouvement coopératif à cœur. Il a travaillé à la Caisse populaire Desjardins en plus d’être membre au Club Richelieu. Il a également été impliqué dans un projet d’une jeune chambre de commerce pour, les 35 ans et moins, qui n’existe plus aujourd’hui.

« C’était un acte gratuit et c’est une contribution à la communauté. J’ai fait une belle carrière en éducation pendant 36 ans et j’ai toujours voulu redonner à la communauté avec les compétences que j’avais en animation et en gestion », souligne-t-il en ajoutant que c’était dans son ADN de redonner au milieu ce qu’il a reçu.

À l’heure actuelle, M. Asselin profite de son temps avec ses petits-enfants. Il a déjà été sollicité par des organismes de Montmagny, mais il souhaite prendre du temps de réflexion pour évaluer quelle est la prochaine étape pour lui.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires