Le Carrefour mondial de l’accordéon reconnu par le Congrès québécois du patrimoine vivant

Journal l'Oie Blanche
Le Carrefour mondial de l’accordéon reconnu par le Congrès québécois du patrimoine vivant
Françane B. Bertrand, agente des communications et du développement, était présente pour reçevoir le prix au nom du Carrefour mondial de l’accordéon. (photo de courtoisie)

Le Carrefour mondial de l’accordéon a remporté le prix du Congrès québécois du patrimoine vivant (CQPV) 2022 pour le projet « À la découverte de l’accordéon diatonique ». Le jury l’a retenu pour son action de sensibilisation et de mise en valeur du patrimoine immatériel notamment la fabrication de l’accordéon diatonique et sa transmission du répertoire instrumental. L’impact auprès des jeunes, auprès de la communauté, la formation d’une relève et la qualité du dossier présenté ont également été des éléments décisifs.

Les ateliers jeunesse pour les 7-12 ans font découvrir l’accordéon diatonique, un élément du patrimoine immatériel québécois. Le projet contenait trois volets. Tout d’abord, il s’agissait de faire connaître l’accordéon aux jeunes grâce à une bande dessinée intitulée « Soufflets, musique et compagnie » réalisée en collaboration avec Véronique Morin. Puis de leur faire découvrir l’art de la fabrication d’un accordéon avec Vicky Vézina, factrice professionnelle d’accordéon. Avec Chantal-Jane Garant, les jeunes étaient invités à décorer leur accordéon fonctionnel dont le soufflet était constitué d’un tuyau de sécheuse. Finalement, les enfants ont pu s’exercer à manipuler leurs instruments artisanaux avec les musiciens Bruno Gendron et Raynald Ouellet.

Les ateliers étaient financés par la MRC de Montmagny et le ministère de la Culture et des Communications.

Quelques projets de jeunes participants. (photo de courtoisie)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires