Le restaurant Bel-Air fermera ses portes le 3 novembre

Le restaurant Bel-Air fermera ses portes le 3 novembre

Le restaurant Bel-Air fait partie du paysage magnymontois depuis près de 70 ans.

Le restaurant Bel-Air de Montmagny tient à remercier chaleureusement sa clientèle qui lui a été fidèle depuis tant d’années. Dans les prochaines semaines, une page d’histoire sera tournée.

Présent dans le paysage magnymontois depuis près de 70 ans, le restaurant Bel-Air fermera ses portes le samedi 3 novembre prochain.

Le bâtiment sera démoli au cours des prochains mois afin de faire place à un nouveau projet commercial d’envergure qui sera bientôt dévoilé.

Propriétaire depuis plus de 52 ans

Pour la propriétaire, Mme Julienne Labrecque, il s’agira d’une retraite bien méritée, avec la satisfaction du devoir accompli, après plus de 52 années de gestion d’entreprise; un fait remarquable sur la Côte-du-Sud.

Elle tient à remercier sa clientèle, mais aussi ses fournisseurs et, bien évidemment, les membres de son personnel, dont certaines lui ont été fidèles pendant plusieurs années.

Un peu d’histoire

Le restaurant Bel-Air a été fondé au début des années 1950 par M. Benoît Morin. En 1966, Mme Julienne Labrecque et son époux, M. Pierre Fournier, louent le commerce avant de s’en porter acquéreurs quatre ans plus tard. À la fin des années 1990, leur fils Éric se joint à l’entreprise familiale.

Fait à noter : Entre 1970 et 2000, le restaurant Bel-Air était le service de terminus et de halte-bouffe pour les passagers des autobus Voyageur et Orléans Express qui transitaient par Montmagny.

Pendant toutes ces années, au fil de travaux d’agrandissement, de réaménagement et de rénovation, le restaurant Bel-Air a su demeurer un endroit apprécié des citoyens de la région, de jour comme de nuit!

Connu et reconnu un peu partout dans la province, le restaurant Bel-Air aura donc marqué, à sa façon, l’histoire économique de la ville de Montmagny.