27 février 2024

Un loisir populaire malgré un début d’hiver timide

Malgré les faibles quantités de neige reçues au mois de décembre, le début de saison de motoneige est similaire à celui de l’an dernier, estime le président du Club Auto-Neige de Montmagny, Marc Boulet.

« Ce fut un commencement de saison semblable à l’an dernier en termes d’opération de surfaçage des sentiers avec un départ des opérations vers la mi-janvier. En 2023, nous avons entrepris la saison le 15 janvier et cette année c’était le 17 », a-t-il indiqué. M. Boulet a reconnu que la météo avait affecté la qualité de certains chemins en raison du manque de flocons de neige comparativement aux années antérieures. Toutefois, ce dernier a fait valoir que les rivières étaient sécuritaires et que le sentier Centre-ville était praticable. D’ailleurs, l’engouement pour ce loisir demeure toujours présent, nonobstant les conditions météorologiques. Au moment de sa discussion avec le Journal, le président venait tout juste de répondre à un individu de Nicolet. « Les gens s’informent beaucoup pour savoir à quel endroit ils peuvent faire de la motoneige. » Sans dire que les réseaux ne sont pas beaux, le grand manitou du Club Auto-Neige note qu’il y en a moins d’ouverts. Cependant il a fait remarquer que le froid des derniers jours avait arrêté l’hémorragie.

D’ordre général, les sentiers sont entretenus jusqu’au 31 mars tant que la température le permet. Marc Boulet est conscient que certains souhaiteraient que la saison se prolonge au mois d’avril. « Il y a une question d’assurance et lorsque nous avons un gros hiver, nos bénévoles sont un peu essoufflés. »