20 avril 2024

L’Entraide Pascal Taché vous invite à rêver

L’organisme Entraide Pascal Taché, qui offre des services aux gens vivant avec des limitations physiques, intellectuelles ou sensorielles, invite la population à découvrir une exposition artistique sur laquelle ses membres ont travaillé dans les dernières semaines. En collaboration avec le Musée maritime du Québec (MMQ), ils ont fabriqué de nombreux capteurs de rêve qui représentent leurs visions des cours d’eau et des rêves.

Les œuvres réalisées par les membres de l’Entraide Pascal Taché seront exposées au Musée maritime du Québec situé à L’Islet. Il est possible de visiter l’exposition jusqu’au 10 mars sur les heures d’ouverture du MMQ.

Comme concept central, Daniel Lacombe, coordonnateur à l’Entraide Pascal Taché, explique que le capteur de rêve, ou attrape-rêve, a été choisi. L’organisme souhaitait d’abord exploiter un médium différent que le dessin ou la peinture, qui sont souvent utilisés. Ensuite, il explique que le fleuve et les cours d’eau s’associaient bien avec le rêve et que, comme le projet était mené en collaboration avec le MMQ, les membres avaient choisi de baser l’exposition sur cette thématique.

Pour animer les ateliers et aider les participants dans la réalisation de leurs projets, Marie-Claude Ouellet, coordonnatrice à la médiation éducative et culturelle au MMQ et Renée Pelletier, intervenante à l’Entraide Pascal Taché, ont contribué à l’exposition.

Une quinzaine de membres de l’organisme ont pris part aux activités, soit Gilles Bernier, Martine Blouin, Denise Bossinotte, Monique Charest, Lucie Chenard, Ghislaine Chouinard, Charles Dionne, Diane Dubé, Jovette Garant, Jeannine Morin, Gloraine Jalbert-Levasseur, Denis Pelletier, Lucie Pelletier et Thérèse St-Pierre.

Un vernissage s’est tenu au MMQ le 3 mars afin de donner le coup d’envoi de l’exposition. Les artistes ont eu droit à une visite guidée du Musée et à un diner sur place. Plusieurs membres de l’organisme, leurs proches et des citoyens se sont présentés à l’activité qui se tenait en même temps que le dimanche gratuit au Musée. Rappelons que tous les premiers dimanches du mois, il est possible de visiter gratuitement le MMQ et que des activités spéciales sont fréquemment organisées lors de cette journée.

$!Crédit: Valérie Roy.