18 juillet 2024

Campagne de sociofinancement: L’Usine 84 atteint son objectif!

L’Usine 84, formée de La Cambuse, Atelier Batard et Petit Beaume, a réussi à atteindre son objectif de 25 000 $ dans le cadre de sa campagne de sociofinancement. Rappelons que si l’organisation amassait cette somme, un montant de 25 000 $ additionnel s’ajoutait à la somme finale. En 42 jours, La Cambuse a réussi à amasser 25 858 $, soit 3% de plus de l’objectif, pour un total de 281 contributions. Maintenant celui-ci atteint, le projet bénéficiera d’un montant de 25 000 $ supplémentaire grâce au fonds « Moins c’est plus », une initiative conjointe de RECYC-QUÉBEC et de La Ruche visant à réduire les déchets à la source. La Cambuse a ouvert ses portes officiellement le 17 août dernier sur l’avenue de Gaspé Ouest. Elle a pignon sur rue à Saint-Jean-Port-Joli en compagnie de Petit Baume et d’Atelier Batard. Les trois entreprises, qui prônent la collaboration, partagent les mêmes valeurs sociales et environnementales. L’argent amassé permettra à l’épicerie en vrac de s’équiper davantage. Notamment avec des silos, contenants, étagères et mobilier de seconde main, une partie de la cuisine munie d’équipements et électroménagers usagés, ainsi que l’espace boutique qui sera partagé entre les trois entreprises.

« Bref, cette campagne nous permettra de créer un espace convivial pour abriter les trois entreprises et leur clientèle, tout en restant cohérents avec nos valeurs et nos objectifs de réduction des déchets », est-il inscrit sur le site de La Ruche concernant le projet. Avec les 25 000 $ supplémentaires, d’autres équipements usagés de cuisine seront achetés afin de produire de plus grandes quantités. Le menu sera également bonifié, par exemple par la fabrication de collations zéro déchets pour les écoles et les services de garde. « Ces nouveaux équipements pourront aussi nous servir à élaborer des ateliers culinaires de meilleure qualité, toujours dans le but d’en faire bénéficier la communauté. » 5 à 7 réussi! Les organisateurs de l’événement se disent heureux du succès de leur 5 à 7 d’ouverture à la mi-août. « Les visiteurs ont été accueillis dans une atmosphère chaleureuse agrémentée de performances musicales envoûtantes et de délices culinaires végétariens. L’enthousiasme était palpable parmi les visiteurs qui ont eu l’occasion de parcourir les espaces partagés par les trois entreprises partenaires », décrit Laurie, l’une des propriétaires. Les entrepreneurs ont pu partager leur vision, leur engagement et leurs futurs projets.

Rappelons que Petit Baume propose des soins corporels naturels, tandis qu’Atelier Batard se distingue par sa sérigraphie artisanale. De son côté, La Cambuse présente une offre de consommation responsable grâce à l’épicerie en vrac. Les propriétaires des entreprises sont Charlotte Beaudin et Éric-Alexandre Ross, copropriétaires d’Atelier Batard, Josette-Emilie Boutin et Marilyn Hébert, copropriétaires de La Cambuse épicerie en vrac, et Laurie Bossé, propriétaire de Petit Baume.

Articles reliés