03 mars 2024

Le Capitaine T près de chez vous!

Après un peu plus d’une année en tant que propriétaire, Gabriel Tremblay lancera prochainement un nouveau projet pour la Poissonnerie Tremblay de Saint-Jean-Port-Joli. Le foodtruck Capitaine T sera en service à proximité du commerce et se déplacera dans différents événements à travers la province. Connaissant bien le monde du foodtruck, Gabriel réfléchissait depuis un moment à l’élaboration d’un tel projet. Il avait l’habitude d’en voir un peu partout dans différents festivals l’été et il aimait bien l’idée d’ajouter ce service à son commerce. Mais, pour que le projet voie le jour, il souhaitait l'inclure sans  négliger la poissonnerie pour autant. Une fois prêt, il a commencé les démarches pour mettre en place le projet. Pour ce faire, il a acheté le foodtruck du Festival des Cailloux de Saint-Aubert, qui était à vendre. Il l’a rénové et l’a mis aux couleurs de la Poissonnerie Tremblay. Il a également acheté l’équipement nécessaire pour le mettre en fonction. « Tout est refait: la plomberie, l’électricité et le revêtement intérieur. » L’espace disponible est de 20 pieds à l’intérieur, sept pieds de haut, sept pieds de large.

Dès juin L’ouverture officielle aura lieu le 2 juin. La cantine demeurera à proximité de la poissonnerie et, sur rendez-vous, se promènera dans les festivals de la région autant au niveau local qu’à l’extérieur. « Je suis chanceux. Je suis bien entouré. J’ai des amis pour venir m’aider à la poissonnerie», affirme le poissonnier. Ne connaissant pas encore le rythme à venir, il s’ajustera au fur et à mesure afin de bien compléter tous ses services. Il publiera le trajet du foodtruck au courant de l’été pour ceux qui souhaiteraient le suivre. Toutefois, il assure que le camion devrait se trouver à la poissonnerie la majorité du temps. Pour la première année, le foodtruck sera ouvert du jeudi au samedi, aux mêmes heures d’ouverture que la poissonnerie. Un menu complet sera proposé et confectionné par Gabriel. De plus, certains repas incluront des produits de restaurants avoisinants, par exemple des pains de Sibuet. « Ce ne sont pas des choses réinventées, mais avec ma touche personnelle! » Gabriel précise que le foodtruck est en formule « take-out » et qu’aucune table ne sera disponible sur place. Une année d’adaptation Avec le contexte économique précaire, Gabriel affirme que la première année à la tête du commerce était plutôt difficile. Les ventes étaient au rendez-vous, mais il manquait un peu d’achalandage. Après avoir fourni bien des efforts, il se disait un peu déçu des résultats. Malgré tout, il se dit satisfait de la transition et de la réponse de la clientèle. Gabriel veut faire découvrir le poisson sous toutes ses formes et tous les côtés cachés de cette cuisine. « Je veux démontrer que du poisson, ce n’est pas juste pané dans la farine et qu’il y a autre choses que ça. »

Il a bon espoir de voir un bel été, surtout avec l’ajout de ce projet. Pour l’avenir, il souhaite développer l’offre de repas offerts. Gabriel travaille actuellement sur un site web transactionnel afin que ses produits soient facilement accessibles. Celui-ci devrait être disponible dans les prochains mois. Rappelons que celui-ci a remporté mercredi le Prix Mallette pour la catégorie Futurs entrepreneurs.

Articles reliés