18 juin 2024

Ressorts Liberté obtient 1M$ pour le développement d’un ressort écoresponsable

L’entreprise magnymontoise Ressorts Liberté a obtenu une contribution remboursable de 1M$ afin de développer et mettre en marché un ressort de suspension plus favorable à l'environnement, alors qu'il permet une diminution des gaz à effet de serre. Il s’agit d’une première étape en prévision d’une transition vers l’installation de ressorts dans ses véhicules électriques. Le total du montage financier du projet est évalué à 7M$. L’honorable Pascale St-Onge était de passage à Montmagny afin d’annoncer officiellement l’attribution du montant par Développement économique Canada. Le projet a été retenu pour son aspect innovateur et son potentiel de développement à long terme. René Fournier, chef de l’innovation, indique que la légèreté des voitures est de plus en plus recherchée pour une meilleure économie d’essence. « On travaille à développer un ressort spécifique qui va offrir les mêmes performances en termes de fiabilité et de caractéristiques, mais qui aurait un gain significatif sur la consommation du véhicule et sur sa durée de vie», explique-t-il. Pour une voiture traditionnelle, les ressorts représentent entre quatre à cinq kilos sur un total avoisinant les 1 400 kilos. Bien que le poids soit minime, c’est une première étape visant le développement d'une pièce beaucoup plus verte qui puisse apporter son lot de positif lors de la conduite d’un véhicule. Le virage vert des entreprises permettra petit à petit de proposer des voitures adaptées à la situation environnementale actuelle. Grâce à l’aide offerte, l’entreprise vise à se procurer des équipements plus sophistiqués permettant de faire plus avec moins. Le projet est en cours depuis 2016 et une équipe est présentement consacrée à son développement. « Pour le gouvernement du Canada, c’est aussi un investissement stratégique. On sait que pour la voiture, on s’en va vers l’électrification. On veut que cette entreprise ait sa place dans l’économie du futur. (…) On est là pour aider des entreprises comme ça à se classer pour les véhicules du futur et garder les emplois ici à Montmagny », indique Mme St-Onge. L’entreprise magnymontoise se spécialise dans la fabrication de ressorts pour les industries de l’automobile et des véhicules récréatifs. Soulignons qu’environ une voiture sur deux comprend un ressort de la compagnie. Cette dernière a su prendre de l'expansion au fil des ans et en 2021, elle acquérait Elka Suspension. Ses objectifs ont toujours été de se démarquer et d’innover davantage. L’entreprise est donc fière de présenter ce projet hors du commun. Vers une transition Présentement utilisé pour les moteurs à combustion et les moteurs hybrides, le développement de ce produit permettra de faciliter la transition vers l’installation de ressorts dans des véhicules électriques. M. Jean Dubois, vice-président des Services Corporatifs et copropriétaire de Ressorts Liberté, indique qu’une stratégie réfléchie serait de produire de nouveaux ressorts formés de matériaux alternatifs. « À travers le temps, on voit qu’il y a une tendance. La voiture électrique va être plus lourde. On sait très bien que quand c’est lourd ça prend de l’énergie à trainer, donc l’effet du poids sera aussi un élément à considérer dans ces types de voiture. » Une voiture plus légère permet également une meilleure autonomie électrique. Située à Montmagny, l’entreprise possède différentes ramifications dans le monde soit à Toronto, au Mexique, en Roumanie et en Chine. L’usine magnymontoise à elle seule emploie 372 employés. Ressorts Liberté exporte ses produits dans 16 pays.  

Articles reliés