24 février 2024

Une première cohorte de huit diplômés chez Fonderie Poitras

Fonderie Poitras, une entreprise de L’Islet, a célébré le 20 mars dernier l’obtention du DEP-Opérateur d’équipement de production de huit de ses employés. Selon l’entreprise, cette démarche de reconnaissance des acquis et des compétences offerte pour une première fois fut un grand succès! Questionnée sur le déroulement de cette première tentative, la directrice des ressources humaines, Katy Deblois, n’a que du positif à dire. « Ça a super bien été! C’est un succès! » Les huit élèves qui y ont participé partagent également cette opinion. Mme Deblois indique que les huit élèves ont complété leur formation avec brio. Pour souligner leur accomplissement, une remise de diplôme en présence des personnes impliquées s’est tenue entre les murs de la Fonderie. Bien que le diplôme d’études professionnelles (DEP) officiel soit envoyé par le ministère, l’entreprise a remis un certificat à chacun avec son nom stipulant qu’il ou elle avait réussi ce DEP. Ils ont pu profiter au même moment d’un petit repas convivial tous ensemble. Un chèque-cadeau de 500$ a également été offert à tous les diplômés pour souligner leur graduation. Un total d’un peu plus de 870 heures de formation, incluant des heures de formations complémentaires, a été réalisée. Tout a été coordonné pour assurer la réussite de cette première cohorte. « Ils ont tous eu, grâce à la reconnaissance des acquis, leur diplôme. Il y a eu un peu de formations complémentaires qui ont été dispensées dans l’usine par le formateur, pour combler les critères du DEP de manière à répondre aux exigences du ministère. C’est un bel accomplissement et une belle reconnaissance pour nos gens. » Mme Deblois ajoute qu’il s’agit également  d’une fierté pour l’usine qui a concocté cette formation à l’interne. Un plus pour la Fonderie Il est à spécifier que chaque parcours est différent. Donc, l’entreprise s’ajuste à la demande de chacun des récipiendaires pour assurer son succès dans le poste où il souhaite parfaire ses connaissances et habiletés. « C’est vraiment adapté selon le parcours individuel. » Le DEP touche des formations de santé et sécurité, techniques, etc., afin de répondre aux exigences du ministère de l’Éducation pour l’obtention du diplôme. Pour faire partie de la formation, l’employé intéressé devait travailler depuis au moins un an à la Fonderie. La totalité du partage de connaissances se fait à l’entreprise afin de permettre une reconnaissance, et ainsi, une valorisation de l’emploi auquel il adhère. « C’est gagnant-gagnant partout! » Cette formation permet l’opération d’un ou de plusieurs équipements de production pour les postes de préposé à la finition, noyauteur, opérateur Shotblast, trieur, opérateur Disa, opérateur four et technicien en laboratoire. En préparation pour la suite Même après pareille réussite, l’entreprise cherche toujours à s’améliorer. En collaboration avec l’école, Fonderie Poitras se donne pour objectif de peaufiner certaines formations. « Je ne changerai pas tant la formule puisqu’elle va bien avec l’école. On est capable de peaufiner certaines choses, c’est sûr. Mais au final, c’était un beau succès! » Normalement, une deuxième cohorte devrait être mise en place à l’automne. Avec la réussite du programme, Mme Deblois prévoit déjà plusieurs autres cohortes à venir. « C’est une première cohorte qui a bien fonctionné. Alors, ça va ouvrir le chemin. » Puisque c’est une démarche volontaire, les personnes intéressées pourront s’ajouter au programme. Plus d’informations sur les candidat.e.s à la deuxième cohorte seront données ultérieurement. « Félicitations, nous sommes fiers de votre accomplissement! », conclut Mme Deblois. Afin que le programme puisse prendre vie, l’entreprise a collaboré avec le Service aux entreprises de la Côte-du-Sud, le Centre de services scolaire de la Côte-du-Sud, le Centre de formation professionnelle de l’Envolée ainsi que le ministère de l’Éducation, en ce qui a trait au programme reconnaissance des acquis et des compétences (RAC).

Articles reliés