07 juillet 2024

Vignoble du Faubourg: une année «catastrophique» pour les vendanges

Il n’y a pas de raisins cette année! Les conditions météorologiques ont donné du fil à retordre au Vignoble du Faubourg de Saint-Jean-Port-Joli, qui a récolté 10% du nombre de raisins habituel. Des gens de partout se sont déplacés malgré tout pour aider la famille Vaillancourt lors des vendanges. Le travail a débuté avec l’équipe du vignoble le samedi 23 septembre. Le samedi suivant, 80 personnes se sont déplacées pour aider l’équipe à terminer la tâche. Cependant, bien qu’à l’habitude plusieurs jours soient nécessaires pour faire les vendanges, le tout était déjà terminé sur l’heure du midi. « Il n’y a pas de raisins! C’est vraiment une année catastrophique, on n’a rien eu comme production», explique Marie-Noëlle Vaillancourt, copropriétaire. Il s’agit d’une grande déception pour les producteurs, considérant que les mêmes efforts et charge de travail ont été investis toute l’année pour finalement arriver à pareil résultat. Le vignoble a cueilli pour 200 litres de blanc et 1000 litres de rouge, alors que d’habitude, ces chiffres sont d’environ 1500 litres de blanc et 4000 litres de rouge. Il s’agit donc de 13% en blanc et 25% en rouge de la production habituelle. La grande quantité de pluie a nui considérablement à la production du raisin. Les abeilles ne sortent pas, donc cela a empêché une fleuraison adéquate. « Il y a eu beaucoup de vent aussi. La fleur est tellement fragile que tous ces facteurs ensemble ont fait que ça n’a pas pollinisé, donc pas de fruits. » Mme Vaillancourt observe qu’ils ne sont pas seuls dans cette situation car plusieurs autres producteurs vivent la même chose.

2022 sauve la mise! Mme Vaillancourt souligne que l’année dernière était une année record. Cette situation n’est donc pas trop inquiétante pour le vignoble, puisqu’ils pourront utiliser les surplus pour compenser ces pertes et donc offrir autant de produits qu’à l’habitude. En revanche, il ne faudrait pas qu’une telle situation se reproduise. Le vignoble souhaite tester de nouveaux produits, par exemple des mousseux pour le printemps 2024. « On veut en profiter pour élaborer d’autres produits à petite échelle et après on va voir ce qui a fonctionné ou pas. Avec le peu de raisins qu’on a, ça va être le temps de faire des tests. » Déception La journée des vendanges s’est malgré tout bien déroulée. Plusieurs étaient déçus pour la famille de la faible quantité de raisins. « C’était une très belle journée et on a donné notre dîner champêtre dehors. » Considérant que plusieurs venaient de l’extérieur, spécialement pour les vendanges, Mme Vaillancourt a pris le temps de les informer de la situation avant leur déplacement. « Tout le monde a voulu participer pareil! »

Saison tranquille En raison du contexte économique et de la température défavorable, l’équipe a observé une baisse d’achalandage cet été dans la région. Malgré les intempéries de cette année, ils vont poursuivre avec les mêmes moyens de production qui ont toujours fonctionné dans le passé. Ils vont espérer que la température soit de leur côté pour la prochaine saison qui marquera leurs 25 ans d’existence. « Ça ne peut pas être pire que cette année! » Soulignons que le Vignoble est désormais composé de 12 000 plants, puisque 6 000 qui produisaient moins ont été enlevés dans la dernière année. L’équipe préfère mettre de l’énergie sur ces plants pour la production de raisins. Le vignoble demeure ouvert jusqu’au 15 octobre.

Articles reliés