12 juin 2024

Une avalanche d’honneurs déferle sur l’Everest

L’Everest de la Côte-du-Sud a décidément déclenché une avalanche d’honneur en multipliant les titres dans le cadre du 35e Gala Méritas de la Ligue junior AAA du Québec, un évènement présenté le 27 mai au Sheraton Laval.

Grand honneur s’il en fût un, l’équipe de Pierre Bouffard a récolté pour une 2e fois déjà en six ans le Trophée Gilles-Houle remis à « L’administration de l’année », à la grande satisfaction de la délégation sudcôtoise présente au Gala.

De plus, Simon Labrecque a été doublement décoré, recevant les distinctions de « Entraîneur-chef de l’année » et de « Directeur gérant de l’année ». Ces trois honneurs couronnaient ainsi la meilleure année de l’histoire de cette jeune concession, autant sur la glace que sur le plan des opérations et des finances.

Luc Carbonneau a reçu le Trophée Michèle Lapointe pour son travail de « Relationniste-communications de l’année » tandis qu’Émilie Hamel mettait la main sur le titre de « Thérapeute-soigneur (e) de l’année ». Myriam Poulin a aussi été finaliste pour « Hommage aux bénévoles de la saison 2023-2024 »

Brio du trio de gardien

D’abord, le cerbère Gabriel Boissonneault a vu son excellent travail récompensé en étant nommé le joueur des séries pour les finalistes, qui ont perdu en sept matchs devant 2100 fans à l’aréna de Montmagny, faut-il le rappeler.

Aussi, la recrue Alexandre Lauzier a été mise en nomination à titre de meilleur gardien de but de la saison régulière, ce qui est de bon augure pour l’an prochain.

Enfin, Charles-Edouard Legros a empoché une bourse pour l’excellence de ces résultats scolaires obtenus en actuariat. Il agissait comme troisième gardien de l’équipe, mais il ne sera pas de retour l’an prochain, justement en raison de l’impossibilité d’arrimer hockey et
études.

Mentionnons que Dan Chrétien a été finaliste au titre de joueur le plus gentilhomme, derrière Dylan Champagne des Condors de Beauce. Ce dernier a réussi l’exploit de n’obtenir aucune pénalité au cours de la saison. Bien difficile à battre, faut-il avouer! Chrétien a en plus reçu une bourse d’études, lui qui se développe en arpentage et topographie.

Équipes d’étoiles

Avec déjà deux titres en poche et une place de finaliste pour sa formation en séries, il aurait été difficile d’ignorer la sélection de Simon Labrecque comme entraîneur-chef de la première équipe d’étoiles du circuit Figsby. Ce dernier a aussi vu son ailier droit Elliot Lavoie prendre place sur la 2e équipe d’étoiles. Il s’agit d’une belle fin de carrière pour celui qui avait remporté la Coupe Memorial l’an dernier avec les Remparts de Québec.

$!Simon Labrecque, entraîneur-chef et directeur gérant de l’année.
$!Émilie Hamel, thérapeute-soigneur(e) de l’année
$!Pierre Bouffard a reçu une plaque des mains du président Kevin Figsby pour souligner la venue de la Coupe Stanley à Montmagny, étant choisi la personnalité Hyundai de l’année.
$!Luc Carbonneau, détenteur du Trophée Michèle Lapointe