Pierre Laliberté présente « Histoire d’hommes et de pierre »

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Pierre Laliberté présente « Histoire d’hommes et de pierre »

L’artiste Pierre Laliberté exposera ses œuvres à la Bibliothèque de Montmagny jusqu’au 26 juin prochain. « Histoire d’hommes et de pierre » met de l’avant les techniques de peinture à l’acrylique qu’il a lui-même développées.

Il y a quelques années, M. Laliberté était en visite dans la région et il s’est arrêté à la Bibliothèque de Montmagny afin de visiter l’exposition qui y était présentée. Il raconte être tombé sous le charme de la salle d’exposition aussitôt qu’il y a mis les pieds. Il a donc décidé de monter un projet dans l’intention de demander à aussi exposer dans la bibliothèque.

C’est ainsi qu’est née « Histoire d’hommes et de pierre ». L’exposition itinérante a été présentée à trois endroits, dont Saint-Jean-Port-Joli, avant de s’arrêter à Montmagny. Il s’agit toutefois de la dernière fois qu’elle sera accessible. M. Laliberté mentionne que certains tableaux sont uniques à son exposition de Montmagny, car ne il les a terminés que très récemment.

Dans ses œuvres, l’artiste mise beaucoup sur la pierre. Au fil des années, en jouant avec les formes, il a commencé à intégrer cet élément dans tous ses tableaux. Son atelier est aussi une grande source d’inspiration. Le bâtiment était au départ l’élément principal de ses œuvres, mais il s’est peu à peu déplacé vers l’arrière-plan. Sa forme sert désormais principalement à titre d’élément qui amène de la lumière à ses peintures.

Pierre Laliberté est originaire de la Beauce. Il a commencé à s’intéresser à l’art dans sa jeunesse, plus particulièrement au dessin. Après avoir découvert des œuvres de Vincent Van Gogh, il décide de se tourner vers la peinture. Il raconte avoir alors décidé d’apprendre par lui-même les différentes techniques en consultant des manuels et en faisant des essais et des erreurs. Il a ensuite étudié en arts visuels au cégep puis à l’université. En 1984, il décide de faire le saut dans le domaine des affaires et laisse sa passion pour l’art de côté.

Des années plus tard en 2005, ayant soudainement plus de temps à consacrer à un passe-temps, il s’aménage un atelier pour éventuellement recommencer la peinture. En s’impliquant dans divers comités et en exposant à plusieurs endroits, l’art est éventuellement devenu son métier à temps plein. Aujourd’hui, il travaille principalement sur des expositions itinérantes, mais il expose de façon permanente à la galerie l’Hartmattan de Baie-Saint-Paul.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires