Semaine de prévention des dépendances: quatre capsules web pour ouvrir le dialogue

Photo de Céline Chabot
Par Céline Chabot
Semaine de prévention des dépendances: quatre capsules web pour ouvrir le dialogue

La prévention, ça passe d’abord par une saine communication. Dans une telle perspective, des intervenants d’Action Jeunesse Côte-Sud et du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS) ont réalisé des capsules web mettant en scène des adolescents de la région désirant transmettre des messages aux parents.

Ainsi naquit le projet de diffusion de capsules web, projet venant s’intégrer au programme Ensemble, on D-Tox. Pour en apprendre un peu plus sur le sujet, L’Oie Blanche a rencontré Mmes Caroline Morin, intervenante au volet prévention chez Action Jeunesse Côte-Sud et coordonnatrice du programme, et Isabelle Langlois, travailleuse sociale Programme Jeunesse au CISSS Chaudière-Appalaches.

Les capsules

La toute première, intitulée « Les transformations extrêmes! », vise à sensibiliser les parents aux nombreux changements – autant physiques que psychologiques – qui surviennent à l’adolescence. Le court sketch met en scène deux élèves ainsi qu’un enseignant de l’école secondaire Louis-Jacques-Casault.

La seconde, « Les Dé-Plaisirs artificiels », implique deux élèves et deux enseignants de l’école secondaire Saint-Paul. Ceux-ci, par le biais de la vidéo, tendent une perche aux parents éprouvant des inquiétudes et se questionnant sur la possible consommation, voire la dépendance aux drogues et à l’alcool de leur adolescent.

La troisième a pour thème « On ne se comprend pas, mais on se parle ». Cinq élèves et trois membres du personnel de l’école secondaire Bon-Pasteur de L’Islet se sont prêtés au jeu afin de réaliser cette capsule, présentée sous la forme d’un match d’impro. À la fois drôles et touchantes, les mises en scène invitent les gens à revoir certains comportements.

Enfin, la dernière et non la moindre s’intitule « Les règles, ça fait partie du jeu ». Ici, trois élèves de l’école secondaire La Rencontre de Saint-Pamphile abordent la discipline parentale par le biais d’un rap bien senti écrit sur une composition de leur enseignant en musique.

Les quatre capsules, réalisées en l’espace d’un an, amènent à réfléchir sur l’attitude adoptée face à diverses situations. Elles peuvent être visionnées, notamment, sur le lien suivant : https://www.cisss-ca.gouv.qc.ca/services-offerts/enfants-jeunes-et-familles/ensemble-on-d-tox/

Au goût du jour

Cette approche représente la volonté de poursuivre, sous une forme renouvelée, les ateliers parents/enfants offerts précédemment en collaboration avec le CISSS. Chacun vit avec un horaire chargé? Les façons de communiquer se sont transformées? Le but ultime étant de garder le dialogue ouvert d’une façon efficace, l’équipe s’est tournée vers la toile. Les ados ont de leur côté répondu avec beaucoup d’enthousiasme et se sont impliqués à fond dans cet effort de sensibilisation.

Il existe plusieurs alternatives à la consommation excessive. Dans toute prévention, la communication est le maître mot.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de