Une nouvelle propriétaire pour le resto convivial La Libellule

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Une nouvelle propriétaire pour le resto convivial La Libellule
Les trois générations de Libellules : Marilyn Picard, Laurie Sénéchal et Diane Guillemette. (Photo de courtoisie)

Laurie Sénéchal prendra la relève de Diane Guillemette du restaurant La Libellule de Saint-Jean-Port-Joli dès le début de la saison prévu le 17 mai prochain. Née dans le milieu de la restauration, la nouvelle propriétaire souhaite conserver tous les atouts du restaurant convivial et recommencer le service aux tables dès cet été.

Depuis sa tendre enfance, Mme Sénéchal a toujours apprécié le restaurant de Saint-Jean-Port-Joli. Originaire de La Pocatière, elle aimait particulièrement se rendre sur les lieux afin de vivre des moments « père-fille » avec son paternel. La Libellule a toujours été son restaurant préféré et a été très marquant dans sa vie.

Elle vient d’une famille de restaurateur et a travaillé dans le milieu toute sa vie. Après avoir essayé plusieurs domaines d’études, dont le travail social et la massothérapie, Mme Sénéchal revenait toujours vers la restauration.« C’est en moi depuis que je suis petite. J’ai toujours baigné là-dedans. J’ai eu des postes de responsable, des postes de gestion et j’ai été directrice d’un gros restaurant à Québec, donc j’ai toujours navigué dans ce domaine. »

Après avoir entendu des rumeurs sur la vente de La Libellule, elle est allée s’informer auprès de la propriétaire du restaurant, au poste depuis 23 ans, Mme Diane Guillemette. « Mme Guillemette cherchait quelqu’un de confiance, qui allait cliquer avec l’entreprise ».  Les critères remplis, Mme Sénéchal travaille au sein de l’établissement depuis cet été et a pris le temps de bien observer le fonctionnement du restaurant afin de se préparer tranquillement à la transition.

La nouvelle propriétaire a été attirée par la formule saisonnière du restaurant qui lui permet de prendre le temps de bien préparer chaque saison, selon ses idées. « Le fait que ce soit ouvert six mois par année, ça me parlait énormément. En fonction pendant 12 mois par année, c’est plus difficile d’aller au-delà de ses idées et de vraiment mettre en place ce qu’on veut apporter comme changement », compare-t-elle avec la formule plus conventionnelle. Les valeurs de l’entreprise connectaient également beaucoup avec sa personne.

Conserver les habitudes

L’ancienne propriétaire demeure disponible pour répondre aux questions de la restauratrice. L’équipe souhaite s’assurer de conserver toutes les habitudes du restaurant. « L’important, pour moi, Diane et tout le monde autour, c’est vraiment de ne pas dénaturer La Libellule parce que le restaurant a marqué des générations. Le but, ce n’est vraiment pas que les gens sentent le changement. Je veux, à la limite, qu’ils voient une amélioration. Mon but c’est que le changement se fasse doucement et qu’on ne dénature pas La Libellule comme on l’aime. Les classiques et l’ambiance vont rester les mêmes ».

Mme Marilyn Picard, l’une des premières propriétaires de La Libellule, sera en cuisine cette saison afin de faire la préparation des mets et de s’assurer que les standards de produits soient respectés. « Elle a décidé qu’elle restait vu que c’est moi qui prenais en charge La Libellule, au moins une année de plus, pour m’accompagner là-dedans, même chose pour Diane qui va être là pendant deux semaines ainsi qu’à chaque lundi afin de s’assurer que le standard soit respecté ».

Elle précise à nouveau que l’important pour elle est que les gens ne ressentent pas le changement. Aucune modification marquante ne sera d’ailleurs apportée dans la première année. Première chose que Mme Sénéchal souhaite s’attaquer : le retour du service aux tables. Celui-ci devrait être de retour au courant de la saison estivale.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Gaétane Avoine
Gaétane Avoine
25 jours

Je vous souhaite le meilleur des succès dans votre nouvelle envolée. Je suis contente que Diane aie trouvé pour passer le flambeau de la Libellule une personne comme toi qui a le goût de s’impliquer de conserver et d’apporter des nouvelles idées. Félicitations