Une nouvelle version de l’Azilia au profit du Havre des Femmes

Photo de Anne-Frédérique Tremblay
Par Anne-Frédérique Tremblay
Une nouvelle version de l’Azilia au profit du Havre des Femmes
Sylvie Roy en compagnie de Mélodie Ko, coordonnatrice au Havre des femmes. (Crédit photo: Microbrasserie de la Côte-du-Sud)

La Microbrasserie de la Côte-du-Sud dévoile la nouvelle version de leur produit intitulé l’Azilia. Une partie des profits de la vente de cette bière sera remise au Havre des Femmes. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour le regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale qui mentionnait récemment le manque de financement pour les organismes comme le leur.

La directrice générale de la Microbrasserie de la Côte-du-Sud, Sylvie Roy, explique qu’il est primordial pour eux d’investir dans la région et de tenter de faire la différence à leur façon.

«Les événements désolants entourant la vague de féminicides qu’a connu le Québec en ce début d’année, nous ont tous secoués et cela tombait sous le sens de contacter le Havre des Femmes et de contribuer à cette cause aussi noble qu’essentielle», affirme-t-elle.

Situé à L’Islet, le Havre des Femmes est une maison d’aide et d’hébergement pour les femmes victimes de violence conjugale, ainsi que leurs enfants.

« Nous accueillons avec plaisir toutes les contributions qui nous permettent d’accomplir notre mission», mentionne Mélodie Ko, coordonnatrice au Havre de Femmes.

L’Azilia sera disponible la semaine prochaine dans les points de vente habituels de la Microbrasserie. Elle est composée de deux produits de la région : les camerises de Camerises St-Phillippe, ainsi que des bleuets de Bleuets du Vire-Crêpes.

L’Azilia. (Crédit photo: Microbrasserie de la Côte-du-Sud)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires