Bernard Boulet a de grands projets pour Montmagny

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Bernard Boulet a de grands projets pour Montmagny

Le maire actuel de la Ville de Montmagny, Bernard Boulet, est l’un des deux candidats à la mairie aux élections municipales du 7 novembre prochain. Il est venu rencontrer le Journal afin de présenter à la population les projets qu’il souhaite réaliser si celle-ci lui accorde un mandat de quatre ans.

Bernard Boulet fut élu maire de la ville par cooptation en février dernier, complétant ainsi le mandat de Rémy Langevin, décédé d’un cancer en janvier 2021. S’il devait être élu, cela serait son premier mandat de quatre ans en tant que maire. Il est toutefois d’avis que le peu de temps qu’il a passé à la mairie lui a apporté de nombreux défis que bien des maires ayant été en poste longtemps n’ont pas eu à traverser. Il nomme, par exemple, la cyberattaque à la Ville de Montmagny et la pandémie de COVID-19. M. Boulet croit également que plusieurs projets se sont concrétisés lors de son année en poste, comme le développement du parc Saint-Nicolas avec de nouvelles activités, le début des travaux au Centre des Migrations, les glissades d’eau, etc.

Plusieurs projets en tête

M. Boulet dit être un homme d’action et désirant que, s’il est de nouveau en poste, les choses bougent à Montmagny dans les prochaines années. « Toutes mes idées sont des projets réalisables, il suffit juste de passer à l’action. »

Premièrement, le tourisme est un enjeu auquel il veut s’attaquer. Il croit que la région de Montmagny est souvent laissée dans l’ombre par les différents guides touristiques de Chaudière-Appalaches malgré ses nombreuses attractions. Il dit vouloir travailler avec la MRC de Montmagny afin de remédier à la situation et d’amener plus de touristes dans la ville, particulièrement en période estivale.

L’érosion des berges est aussi un enjeu important et pressant pour lui. Il est conscient que le projet de la Ville d’un enrochement de 450 m n’est qu’un début et il promet de travailler de concert avec les députés fédéraux et provinciaux afin d’aller chercher le plus de financement possible pour enrayer l’érosion.

Le parc industriel étant maintenant plein avec les nouveaux bâtiments qui s’y construisent, M. Boulet souhaite en ouvrir un nouveau. Ce projet se dessine peu à peu, il croit que cela sera nécessaire afin d’attirer des entreprises dans la région.

M. Boulet voudrait aussi que les pistes cyclables de la ville se rejoignent dans les prochaines années. Il déplore le fait que la ville en ait plusieurs belles, mais qu’elles ne soient pas connectées entre elles, empêchant ainsi les utilisateurs de faire le tour de Montmagny de façon sécuritaire. « Si on veut encourager les gens à aller faire leurs courses à pied ou en vélo, il faut leur donner le moyen de le faire. »

Finalement, il entend remettre à jour les infrastructures d’eau, dont l’amenée d’eau de Montmagny. Selon ses informations, il s’agit de conduites qui ont besoin d’être changées. La Ville ne peut pas se permettre qu’elles se brisent avant de le faire, car cela priverait les citoyens d’eau potable un bon moment. Il prévoit faire ces travaux dès 2022, car il s’agit d’une de ses priorités. La réfection de plusieurs rues, dont le boulevard Tâché Est, est également prévue.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires