Bernard Généreux croit au plan de relance des PME du Parti Conservateur

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Bernard Généreux croit au plan de relance des PME du Parti Conservateur
Bernard Généreux en visite à St-Aubert chez l'entreprise EDM Québec inc. avec les propriétaires Lucien, Martin et Kevin Tremblay (photo de courtoisie.)

Bernard Généreux affirme que le plan de relance des PME introduit par le chef du Parti Conservateur Erin O’Toole est une initiative dont pourraient bénéficier les citoyens de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-de-Loup. M. Généreux est d’avis qu’il s’agit d’un enjeu important de la région après avoir discuté avec plusieurs entrepreneurs sur le territoire.

Afin de récupérer des emplois perdus en période de pandémie, les conservateurs prévoient offrir un crédit d’impôt aux PME. Le plan d’O’Toole comprend quatre initiatives qui permettraient de créer des emplois :

  • Le plan canadien Hausse d’emplois : Après la fin de la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC), 50 % du salaire des employés nouvellement embauchés seraient subventionnés pendant six mois.
  • L’accélérateur canadien d’investissement : Un crédit d’impôt à l’investissement de 5 % pour tout investissement de capitaux fait en 2022 ou 2023 serait offert afin d’encourager les entreprises à dépenser pour créer des emplois.
  • Crédit d’impôt pour la relance des PME : un crédit d’impôt de 25 % sur un montant maximal de 100 000 $ serait offert aux entrepreneurs pour encourager les citoyens à investir personnellement dans une PME.
  • Prêt pour la relance des PME : des prêts allant jusqu’à 200 000 $ pour aider les petites et moyennes entreprises des secteurs de l’hôtellerie, du commerce de détail et du tourisme qui ont souffert durant les temps de confinement.

« En tant qu’entrepreneur, je perçois que la relance économique est l’une des priorités absolues du comté. J’ai vécu, j’ai vu, et j’ai entendu les préoccupations des entrepreneurs pendant la pandémie, et il est primordial que nous inversions la tendance observée en ce moment. Les entrepreneurs ont besoin d’aide, et nous serons là pour eux », affirme M. Généreux.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires