Dominique Anglade s’arrête à Montmagny

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Dominique Anglade s’arrête à Montmagny
Dominique Anglade et son candidat Sylvain Lemieux à Montmagny.

La cheffe du Parti Libéral du Québec s’est arrêtée à Montmagny le 30 août dernier lors de sa tournée québécoise. Elle a répondu aux questions des journalistes en présence de son candidat en Côte-du-Sud, Sylvain Lemieux. Elle a commenté le départ de Marie-Eve Proulx ainsi que sa promesse électorale d’un 2 000 $ d’aide financière annuelle pour les ainés.

Mme Anglade fut d’emblée questionnée à propos d’un tweet qu’elle a posté accusant François Legault de copier certaines de ses idées, comme le 2 000 $ par année pour les personnes âgées de 70 ans et plus.

Elle affirme que M. Legault lui a lancé un message clair en annonçant plusieurs promesses électorales qui sont les mêmes que celles que l’on retrouve dans le plan du Parti Libéral. Elle ajoute que les électeurs s’attendent à un débat entre les chefs lors de cette campagne que c’est ce qu’elle compte faire.

À propos de cette promesse d’un 2 000 $ d’aide annuel pour les personnes âgées de 70 ans et plus, Mme Anglade explique que ce montant a été déterminé en fonction des gens qu’elle a rencontrés sur le terrain. « On a demandé : « Qu’est-ce qui ferait la différence? » et ça ferait la différence pour permettre aux gens d’avoir une perspective de long terme et de pouvoir rester à la maison. Ça n’a pas été inventé sur un coin de table, ça a été vraiment réfléchi. Je pense que 2 000 $ c’est déjà une belle avancée dans ce contexte-là. »

À la suite du départ de Marie-Eve Proulx et de l’arrivée du nouveau candidat de la CAQ, Mathieu Rivest, dans le comté, Mme Anglade maintient que son candidat est la bonne personne pour représenter les citoyens de Côte-du-Sud : « Je pense que M. Lemieux était à même de voir pendant les quatre dernières années qu’il y a très peu de chose qui s’étaient passées ici. Ça a pris quatre ans pour que François Legault réalise que ce n’était pas une personne qui pouvait bien représenter les citoyens. Nous on a un candidat qui peut bien représenter les citoyens. »

Dominique Anglade est débarquée à Montmagny vers 17h le 30 août.

À la suite de la période de questions, l’activité s’est déplacée à l’intérieur du pavillon communautaire Espace Citoyen de Montmagny où elle a fait la rencontre de militants présents sur les lieux.

Un peu plus tard lors de ce rassemblement, le Journal de Québec rapporte que le candidat de Côte-du-Sud, Sylvain Lemieux, a avoué être en faveur du troisième lien, contrairement à sa cheffe. Il jugerait toutefois le projet de la CAQ trop long à construire et trop coûteux. Il favoriserait le projet d’Éric Duhaime de construire deux ponts. Il mentionne toutefois que les coûts de ce projet restent à voir. Le président de l’association libérale de Côte-du-Sud, Norbert Morin, l’aurait appuyé dans ses propos ajoutant que pour plusieurs au Québec ce projet est de la « folie furieuse », mais qu’il est essentiel pour les gens de la région ». Dominique Anglade pencherait plutôt vers un tramway qui traverserait de Québec à Lévis via un tunnel.

Une autre activité était initialement prévue à l’horaire à 15 h aux Jardins communautaires de Montmagny. Mme Anglade allait y parler principalement des actions de son parti pour les personnes âgées. Cette rencontre a toutefois été annulée au cours de la journée à cause de risques d’orages dans la région.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Frédéric Poulin accuse les libéraux de manquer de crédibilité dans le dossier du 3e lien - L'Oie Blanche
2 mois

[…] du candidat du Parti Libéral Sylvain Lemieux et de l’ex-député libéral Norbert Morin lors de la visite de leur cheffe Dominique Anglade à Montmagny. « Les libéraux n’ont aucune crédibilité dans ce dossier ni dans aucun autre des dossiers qui […]