Guillaume Dufour souhaite des services en santé mentale plus accessibles

Journal l'Oie Blanche
Guillaume Dufour souhaite des services en santé mentale plus accessibles
Photo de courtoisie.

Le candidat de Québec solidaire aux élections, Guillaume Dufour, était présent lors de la journée de « folie » à la Place Montel de Montmagny. Cette dernière visait à sensibiliser la population aux problèmes de santé mentale. À son avis, les ressources dans ce domaine devraient être gratuites et plus accessibles. « Les soins en santé mentale, ça devrait être gratuit et accessible rapidement. Quand tu te casses une jambe, tu sais qu’on va te soigner gratuitement et rapidement. Quand tu fais une dépression, c’est une autre paire de manches. Pourtant ce qui se passe dans ta tête, c’est aussi important, sinon plus, que d’avoir une jambe cassée. C’est pour ça que le plan de Québec solidaire en santé mentale est essentiel », affirme M. Dufour.

Le plan en santé mentale de Québec solidaire propose d’engager 900 psychologues dans le réseau public, de bonifier immédiatement leur salaire de 30 % et d’embaucher 1 000 autres professionnel.les de la santé mentale (travailleurs sociaux, psychoéducatrices, sexologues…) Il propose également que ces services soient accessibles gratuitement dans le réseau des centres locaux de santé et de services sociaux (CLSC) répartis sur tout le territoire et ouverts 24 heures sur 24, sept jours par semaine tout en finançant à un niveau suffisant les organismes communautaires qui assurent des services complémentaires. « La pandémie a fait des ravages en santé mentale. Le confinement, l’isolement social, le stress face à l’inconnu, ç’a laissé des traces. Les listes d’attente sont longues. Il faut que ça bouge et vite », conclut Guillaume Dufour.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires