Le Parti Conservateur présente sa plateforme en agriculture à Montmagny

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Le Parti Conservateur présente sa plateforme en agriculture à Montmagny
Éric Duhaime accompagné de son candidat Frédéric Poulin.

Le candidat du Parti Conservateur du Québec, Frédéric Poulin, a présenté la plateforme du parti en matière d’agriculture et de ruralité. Il était accompagné de son chef, Éric Duhaime qui s’arrêtait à Montmagny pour la deuxième fois depuis le déclenchement de la campagne.

M. Poulin mentionne que cette plateforme électorale a été établie en fonction de rencontre que lui et M. Duhaime auraient eue avec des citoyens, des travailleurs et des experts du milieu agricole. « Il est important de reconnaitre l’apport de l’agriculture et des agriculteurs dans leur milieu. C’est une économie d’importance pour notre comté », affirme M. Poulin.

M. Poulin présente les éléments de la plateforme en agriculture.

Voici la liste des 13 propositions qui ont été dévoilées :

  1. Créer, à l’intérieur du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), une agence de soutien aux producteurs agricoles dont le rôle serait d’effectuer un accompagnement bienveillant pour l’atteinte d’objectifs agro-environnementaux et la veille des programmes d’aide au développement;
  2. Négocier à court terme avec le gouvernement fédéral pour réduire les délais de traitement des dossiers des travailleurs étrangers temporaires;
  3. Exiger le rapatriement de tous les pouvoirs en immigration du gouvernement fédéral;
  4. Mettre fin au Projet de loi 41 pour modifier la Loi sur les agronomes;
  5. Favoriser les initiatives de production et de mise en marché des produits locaux en circuit court;
  6. Favoriser la recherche et le développement en matière agro-environnementale en favorisant la participation des producteurs agricoles;
  7. Commander une étude sur l’opportunité d’offrir un crédit d’impôt pour favoriser l’exploitation de superficies boisées privées;
  8. Amorcer une consultation dans une première moitié de mandat auprès des citoyens, des représentants du monde agricole, des municipalités, des municipalités régionales de comtés, des autres instances municipales et des ministères concernés sur une réforme en profondeur de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles de façon à réaffirmer ses principes avec la réalité d’aujourd’hui et adopter une nouvelle loi avant la fin d’un premier mandat;
  9. Préserver 200 000 hectares dans les forêts publiques pour l’acériculture;
  10. Demander au MAPAQ de produire des recommandations pour faciliter la relève apparentée ou non et le repreneuriat des entreprises agricoles;
  11. Bonifiera le Fonds régions et ruralité (FRR);
  12. Légiférer en matière de services essentiels pour y ajouter un service minimum de tous les transformateurs alimentaires primaires afin d’éviter des gaspillages;
  13. Créer des pôles d’éducation nationaux en agriculture au Québec à différents niveaux académiques.

Lors du rassemblement, M. Duhaime a de nouveau exprimé son désaccord avec la décision de la CAQ d’envoyer le pavillon de médecine vétérinaire à Rimouski plutôt qu’à La Pocatière. À la suite de sa conférence à Montmagny, il se rendait d’ailleurs à la marche de mobilisation organisée à La Pocatière un peu plus tard dans la journée. M. Duhaime a aussi dénoncé la décision du candidat de la CAQ en Côte-du-Sud, Mathieu Rivest, de ne pas prendre part à ce mouvement : « J’espère que le message va passer et que la CAQ va l’entendre. J’ai compris que le candidat de la CAQ, celui qui remplace la députée sortante, a décidé qu’il était de tout cœur avec les gens, mais il ne serait pas là de tout son corps, parce qu’il aime mieux représenter les intérêts de la CAQ, plutôt que de représenter les citoyens de Côte-du-Sud à l’Assemblée nationale. »

Une quarantaine de partisans étaient venus rencontrer M. Duhaime.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires