Légère augmentation des candidatures féminines pour la prochaine élection municipale

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Légère augmentation des candidatures féminines pour la prochaine élection municipale
Crédit: Assemblée nationale.

Le Réseau des groupes de femmes de Chaudière-Appalaches (RGFCA) s’était donné comme objectif de faire augmenter les candidatures féminines aux prochaines élections municipales de 5 % par rapport à celles de 2017. Selon leur chiffre, celles-ci sont passées de 26,4 % à 30 %. Il s’agit donc d’une augmentation de 3,6 %. « Bien qu’il y ait eu amélioration, il est à noter que le 5 % d’augmentation visé par le RGFCA n’est pas atteint et que la parité est encore loin d’être effective en Chaudière-Appalaches », affirme la directrice générale du RGFCA, Karine Drolet. Toujours selon l’organisme, 51 % des candidates ont déjà été élus par acclamation. Les femmes ont donc déjà remporté 15 % des sièges disponibles dans la région, les hommes en auraient déjà 35 % à la suite de la fermeture de la période de candidature le 1er octobre dernier. « La partie n’est pas terminée et il reste encore les élections qui seront décisives pour voir si la région atteint la parité cette année », ajoute Mme Drolet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires