Marc Laurin souhaite rebâtir Montmagny « ensemble »

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Marc Laurin souhaite rebâtir Montmagny « ensemble »

Le candidat au poste de maire de Montmagny, Marc Laurin, souhaite apporter de nombreux changements à la Ville de Montmagny. Il désire que, si les citoyens lui accordent un mandat, le conseil municipal et les citoyens travaillent ensemble afin de donner à la Ville une approche renouvelée.

La plateforme électorale de Marc Laurin tourne autour de quatre axes : la santé durable, le développement socio-économique, l’environnement et le virage vert et la rigueur et la transparence.

Santé durable

Développer Montmagny en fonction de la santé durable est important pour M. Laurin. La réalisation du Complexe culturel et sportif en santé durable est donc une de ses priorités. « Ce n’est pas vrai qu’il n’y a pas d’argent pour ça, le projet de réseau gazier dans la région a pu obtenir une subvention de près de 48 M$. Il faut savoir où et comment aller chercher l’argent et je promets de m’y investir à 200 %. » Il est d’avis que ce projet est essentiel pour la vitalité de la ville et pour la rendre attrayante aux nouveaux arrivants.

Développement socio-économique

Le parc industriel est désormais rempli, mais M. Laurin ne croit pas qu’il suffît d’en créer un nouveau. « Il faut attirer de nouvelles entreprises pour assurer le développement socio-économique, mais il faut attirer les bonnes afin de ne pas être aux prises avec une problématique de manque de main-d’œuvre encore plus grande. » Il désire donc que Montmagny devienne un acteur central dans la réalisation de projets structurants pour favoriser l’attraction d’entreprises qui demandent peu d’employés ou qui les utilisent de façon stratégique, par exemple dans le secteur de la technologie.

Environnement et virage vert

L’environnement se situe également au cœur de la plateforme électorale de M. Laurin. « C’est important pour les jeunes, mais aussi pour les plus âgés qui souhaite laisser à leurs enfants une ville belle et en santé. »

Marc Laurin désire que la Ville réalise plus de projets qui mettraient en valeur les espaces verts et les milieux naturels afin de faire ressortir l’importance de les préserver. Il voudrait aussi s’assurer que la Ville de Montmagny met tous les efforts possibles dans son virage vert.

Rigueur et transparence

M. Laurin souhaiterait maximiser la performance des ressources de la ville. Il compte fixer des attentes aux divers services et comités afin d’accroitre leur productivité. Le candidat est d’avis que cela permettrait de minimiser le fardeau fiscal des citoyens tout en leur offrant des services de qualité.

Le candidat souhaiterait aussi apporter des changements aux séances du conseil afin de les rendre moins monotones pour les citoyens. Il voudrait également modifier la façon dont les ordres du jour sont faits afin que chaque point soit beaucoup plus clair pour ceux-ci, car ils sont en droit de savoir sur quoi la Ville travaille. Il pense ainsi pouvoir encourager plus de gens à partager avec le conseil afin de rendre Montmagny à l’image de ses citoyens.

Une feuille de route qui fait la différence

Marc Laurin bénéficie de plusieurs expériences qu’il juge pertinentes au rôle que doit exercer un maire.

Il fut directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Montmagny (CCIM) durant les deux dernières années. Il dit donc bien comprendre les enjeux actuels des entrepreneurs de la région comme le manque de main-d’œuvre.

En plus d’avoir étudié en administration, il dit avoir une vaste expérience en gestion autant dans les services publics qu’en politique municipale. Auparavant, il fut cadre supérieur au Secrétariat du Conseil du trésor, aux ministères des Transports, des Ressources naturelles et des Affaires municipales. Il a aussi complété un mandat comme conseiller municipal entre 2013 et 2017.

Il affirme également s’investir beaucoup dans la communauté à travers le Club Richelieu de Montmagny. Il est d’ailleurs président de la Fondation du Club Richelieu de Montmagny.

Ses expériences en matière de gestion de risques permettraient de revoir la préparation de la Ville à affronter diverses situations. Il affirme qu’un incident comme la cyberattaque aurait probablement pu être évité si les autorités s’étaient dotées d’une politique de gestion de risques.

Il croit donc avoir toutes les compétences requises afin de relever tous les défis auxquels la Ville pourrait être confrontée dans les prochaines années.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires