Nancy Rochon candidate pour le Parti Libre du Canada

Photo de Katy Desjardins
Par Katy Desjardins
Nancy Rochon candidate pour le Parti Libre du Canada
Photo: courtoisie-Facebook.

Candidate pour un nouveau parti politique, le Parti Libre du Canada, Nancy Rochon désire obtenir un mandat comme députée de la circonscription de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup. Elle est d’avis que les gens ont besoin de changement et que la meilleure façon d’y parvenir est par l’action citoyenne.

Mme Rochon est originaire de la région de Québec, mais candidate dans le comté de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup. « Ma circonscription était déjà prise lorsque j’ai joint le parti, mais je suis tombé en amour avec votre comté. Je me sens tout à fait en harmonie avec votre région, je l’ai visitée en entier et j’y voyage beaucoup afin de rencontrer les gens. » Elle aurait des bénévoles de la circonscription qui s’ajouteraient presque chaque jour à son équipe.

Elle est analyste en informatique, à la suite d’un baccalauréat et une maitrise en informatique de l’Université Laval. Elle a également commencé un doctorat dans le domaine de l’intelligence artificielle. Mme Rochon est aussi naturopathe, elle s’intéresse donc beaucoup à l’écologie et aux liens avec l’environnement autant au niveau de l’alimentation qu’au niveau des soins.

La candidate ne pensait pas se diriger vers la politique avant la création de son parti. « Ce que je sais, c’est que ça prend de l’action citoyenne si on veut du changement et je suis une personne d’action. Je crois que, dans notre système actuel, la meilleure action est de se présenter comme députée. »

Une nouvelle formation politique

Le Parti Libre du Canada est un nouveau parti dans la politique canadienne. Mme Rochon explique qu’il s’est formé d’un mouvement citoyen en septembre 2020. Ses instigateurs trouvaient qu’aucun des partis actuels n’offrait ce qu’ils cherchaient chez un dirigeant. Elle ajoute que l’organisation fait la promotion d’idées nouvelles, qui ne sont pas défendues par les autres. Le parti prône un principe de « démocratie directe ». Elle le définit comme le fait que les citoyens sont directement appelés à créer le programme du parti. Mme Rochon mentionne qu’un élément qui l’a attiré vers la formation est qu’elle promeut l’importance d’œuvrer en conscience, c’est-à-dire qu’elle essaie de prendre des décisions dans l’amour, le respect et l’intégrité de chacun.

Mme Rochon explique que le parti a été pris au dépourvu par le déclenchement des élections par le premier ministre Justin Trudeau : « nous ne pensions pas que ce serait si tôt. Mais même s’il nous reste des éléments à préparer, nous sommes prêts à prendre le pouvoir dans le respect de chaque individu. » Elle ajoute que le parti s’organise à une très grande vitesse grâce à ses nombreux bénévoles d’un peu partout.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Brigitte April
Brigitte April
15 jours

Bravo Nancy