21 avril 2024

Les impôts, l’affaire de tous

Alors que la saison des impôts bat son plein, les bénévoles du Centre d’action bénévole de la MRC de Montmagny et de L’Islet s’activent afin de venir en aide aux plus démunis.

‘’Nos services sont en forte demande pour notre clinique d’impôt. Lors de la présente saison, nos treize bénévoles rempliront plus de 500 rapports d’impôt, ce qui représente 700 heures de bénévolat’’, explique Martin Picard, directeur général de l’organisme. Il constate d’ailleurs que les demandes sont en augmentation année après année.

La clinique d’impôt vise tout type de clientèle dont le revenu est inférieur à 32 000 $ ou 39 000 $, tout dépendant de leur situation familiale. ‘’Les gens qui viennent s’adresser à la clinique, ils en ont besoin. Ils n’ont pas la capacité financière de réaliser leurs rapports d’impôt par d’autres moyens’’, soutient-il.

De ce fait, le directeur souligne l’expertise de ses bénévoles, qui ont suivi une formation en la matière et dont les antécédents judiciaires ont été préalablement vérifiés.

Les personnes intéressées sont invitées à communiquer avec l’organisme afin d’obtenir davantage d’information sur le service, notamment en ce qui a trait aux documents à apporter. De plus, bien que la date de fin des activités de la clinique d’impôt n’est pas encore établie, celle-ci sera déterminée en fonction de la capacité des bénévoles en place. ‘’Dans les années passées, nous cessions d’ouvrir de nouveaux dossiers au début du mois d’avril. J’invite donc toutes les personnes intéressées à communiquer avec nous rapidement’’, conclut-il.

Pourquoi faire ses impôts ?

Mario Pelchat, formateur pour Espace Finances, un organisme qui a pour mission d’aider les citoyens par l’entremise d’activités d’aide, d’éducation et d’intervention dans les domaines du budget, de l’endettement, du logement et de la consommation, rappelle l’importance pour tous les contribuables de remplir leurs déclarations de revenus annuellement.

‘’Le premier avantage de faire ses impôts annuellement avant la date limite prévue est d’éviter de payer des pénalités ou des intérêts sur les montants à verser imposés aux retardataires’’, explique-t-il. Il rappelle que le 30 avril est la date limite pour produire ses impôts pour les personnes individuelles.

M. Pelchat souligne qu’il est essentiel de produire ses déclarations de revenus afin d’avoir droit à des crédits d’impôt et autres aides gouvernementales de tout type. De plus, il avance que ces documents sont essentiels pour effectuer une planification fiscale optimale, ainsi que pour être éligible à certains services gouvernementaux.