24 mai 2024

travail-famille pour les élu(e)s

La conseillère municipale de Montmagny Gabrielle Brisebois et le Réseau des Jeunes Mères au Municipal accueillent favorablement l’annonce du projet de loi 57 de la ministre des Affaires Municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest.

« L’annonce de la ministre d’offrir la possibilité de siéger à distance pour les nouveaux parents est une excellente nouvelle, c’est une des quatre suggestions qui avaient été proposées par le Réseau des jeunes mères au municipal.

Alors que les élues municipales sont les seules au Québec à être limitées à 18 semaines pour leur congé de maternité, le Réseau propose des modifications qui permettront de donner plus de choix et de flexibilité aux élus.

La conseillère municipale de Montmagny Gabrielle Brisebois et le Réseau des Jeunes Mères au Municipal accueillent favorablement l’annonce du projet de loi 57 de la ministre des Affaires Municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest. Celui-ci inclura des propositions pour améliorer la conciliation famille-travail des élu(e)s municipaux.

Rappelons qu’en février dernier le Réseau a rencontré la ministre pour lui proposer quatre suggestions qui ramèneraient l’équité en matière de droits parentaux pour les élu(e)s municipaux qui vivent une grossesse ou qui accueillent un enfant en cours de mandat.

« L’annonce de la ministre d’offrir la possibilité de siéger à distance pour les nouveaux parents est une excellente nouvelle, c’est une des quatre suggestions qui avaient été proposées par le Réseau des jeunes mères au municipal. Nous espérons que les autres suggestions seront également étudiées dans le cadre du projet de loi parce que si le Québec veut continuer à attirer des jeunes et des femmes en politique municipale, il faut s’assurer de proposer des conditions équitables en matière de droits parentaux. », explique Mme Gabrielle Brisebois, conseillère municipale de la Ville de Montmagny et membre du Réseau.

Alors que les élues municipales sont les seules au Québec à être limitées à 18 semaines pour leur congé de maternité, le Réseau propose des modifications qui permettront de donner plus de choix et de flexibilité aux élu(e)s nouvellement parents comme le nombre de semaines de congé parental au même nombre qu’autorise le RQAP (Régime québécois d’assurance parentale), le vote par procuration et un fonds national pour l’embauche de soutien temporaire pour les élu(e)s absent(e)s.

Le Réseau des Jeunes Mères au Municipal est un regroupement, provenant de partout au Québec, d’élues municipales enceintes ou ayant de jeunes enfants. Le RJMAM vise à favoriser la conciliation famille-travail pour tous les élu(e)s.