18 juillet 2024

Un motoneigiste entre en collision avec un panneau alors qu’il avait les capacités affaiblies par l’alcool.

Le 2 février vers 22 h, les patrouilleurs de la MRC de L’Islet ont reçu un appel concernant une collision de motoneige à l’intersection du chemin Lamartine Est et de la route Richard à L’Islet. Le motoneigiste avait percuté un panneau de signalisation. Sur les lieux, les agents ont procédé à l’arrestation d’un homme de 36 ans de Saint-Jean-Port-Joli pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool. Il a été conduit au centre hospitalier de Lévis où des échantillons sanguins furent prélevés, puis il a été libéré dans l’attente des procédures.

Sécurité routière

Le 7 février, les patrouilleurs de la MRC de L’Islet, en collaboration avec les contrôleurs routiers, ont effectué un point de contrôle en lien avec la conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool et la drogue sur l’autoroute 20 à L’Islet. Plus de 180 conducteurs ont eu droit à une vérifi cation, mais il n’y a eu aucune arrestation.

Le 9 février vers 14 h, des usagers de la route ont signalé à la Sûreté du Québec un automobiliste présentant une conduite dangereuse sur l’autoroute 20 Est. L’homme de 21 ans originaire de L’Islet a été localisé et arrêté par les policiers près de la sortie du km 378 à Montmagny. Il a été libéré en attente des procédures et l’enquête est toujours en cours.

Enquêtes criminelles

Dans la journée du mercredi 7 février, une quinzaine de citoyens ont contacté la Sûreté du Québec des MRC de Montmagny et de L’Islet pour signaler que des fraudeurs étaient actifs sur leurs territoires respectifs. En effet, les citoyens ont rapporté aux policiers que les fraudeurs, jouant le rôle de faux avocats, les avaient contactés par téléphone avec un stratagème de fraude de type grands-parents, mentionnant qu’un membre de leur famille avait été arrêté par les policiers et que, pour qu’il soit libéré, il était nécessaire de payer une caution judiciaire d’un montant de plusieurs milliers de dollars. Les citoyens ont fait preuve de vigilance et aucun ne rapporte avoir perdu d’agent à cause de ces appels. (LOB)